Saison cyclonique 2014/2015

Fin de l'année cyclonique 2014-2015

Le 30 juin 2015 dernier a sonné la fin de l'année cyclonique 2014/2015. C'est le moment de revenir sur la saison qui vient de s'écouler dans l'océan indien sud. Une fois de plus Madagascar et l'Australie auront été les victimes directes de la saison 2014/2015. Retour également sur un mois de janvier historique du côté de l'océan indien sud-ouest.

EUNICE et DIAMONDRA se tenant la main

Alors ça donne quoi cette saison 2014/2015 comptablement parlant dans l'océan indien. En tout 16 systèmes ont été numérotés c'est à dire qu'ils ont au moins atteint le stade de Dépression tropicale. Sur ces 16 systèmes 14 ont atteint au moins le stade de Tempête Tropicale et ont donc été baptisés. Pour finir, sur les 14 systèmes baptisés, 7 sont devenus des cyclones tropicaux dont 2 cyclones très intenses.

Saison cyclonique 2014/2015La saison a débuté le 15 novembre avec la Tempête Tropicale ADJALI côté océan indien sud-ouest et elle s'est terminée avec le Cyclone Intense QUANG côté sud-est. L'océan indien sud va connaitre un vrai coup de chaud au cours du mois de Janvier. Fait rare, ce sont 2 cyclones très intenses qui évolueront au cours de ce même mois (BANSI et EUNICE). La dernière fois que ce cas de figure s'est présenté il faut remonter au mois de Mars de la fameuse saison 1993/1994 (NADIA et LITANNE). Fort heureusement, aucune île habitée n'aura été directement concernée par ces 2 puissants météores, Rodrigues échappant de peu au coeur de BANSI.

Animation satellite du mois de Janvier ou l'on peut voir 4 cyclogenèses (BANSI, CHEDZA, DIAMONDRA et EUNICE)

On en dira pas autant de Madagascar. La grande île aura vécu une saison des pluies 2014/2015 désastreuses. De fortes précipitations sur de longues périodes vont provoquer des inondations sans précédent dans la capitale Malgache, aggravée par la rupture de plusieurs digues. A cela il faut ajouter de dramatique glissement de terrain décimant parfois des familles entières. Puisqu'un malheur n'arrive jamais seul, l'ouest de Madagascar va subir de plein fouet dans l'après-midi du 16 janvier, la Forte Tempête CHEDZA. Le bilan est lourd 47 décès plus de 127 000 sinistrés et près de 45 000 personnes déplacées selon le BNGRC. Entre le 6 et le 8 Février, la Tempête FUNDI longe les côtes sud-ouest de Madagascar provoquant 6 décès et plus de 30 000 sinistrés toujours selon le BNGRC. Toliara et Morombe sont les districts les plus durement touchés.

Vidéo du fleuve BETSIBOKA à Madagascar complètement déchaîné 

Les Mascareignes sont passés entre les gouttes. On retiendra que l'île Rodrigues évite de peu un cataclysme avec BANSI et que l'île de la Réunion se fera mais alors très légèrement secouer par le passage à proximité de la Tempête Modérée HALIBA. De fortes pluies et la présence d'une légère houle cyclonique vont néanmoins provoquer un joyeux bordel sur le département. Cela aura été l'occasion pour les Réunionnais de découvrir la vigilance forte pluie renforcée.

Conséquences à la Réunion du passage de la Tempête HALIBA à proximité de l'île

Du côté de l'océan indien sud-est l'activité cyclonique a été conforme aux prévisions du BOM, à savoir, plus faible qu'à la normale saisonnière. Mais, l'Australie n'aura pas été pour autant épargné. Le cyclone OLWYN va frapper directement les côtes ouest Australiennes où des rafales de l'ordre de 180 km/h seront enregistrées à Learmonth. Les fortes pluies apportées par ce système provoqueront même une inondation sévère. OLWYN est le système le plus intense à avoir frappé la localité de Cavarnon depuis 1950 selon le BOM. 

Cyclone OLWYN frappant l'ouest de l'Australie

Notre coup de coeur en terme d'esthétisme revient au Cyclone Intense QUANG, permettant à l'océan indien sud de finir en beauté la saison 2014/2015. Ce système a présenté une signature satellite remarquable. Le formidable épanchement de cirrus sur sa face Ouest et Sud a donné une allure magnifique à QUANG. Le météore a fini sa course sur l'ouest de l'Australie là où OLWYN avait frappé 2 mois plutôt. Au final, QUANG s'était affaibli rapidement avant de toucher terre au niveau d'Exmouth.

Magnifique Cyclone Intense QUANGEn conclusion, cette saison cyclonique 2014/2015 aura été une nouvelle fois meurtrière pour Madagascar. Même si aucun système d'intensité majeur n'a impacté la grande île, les Tempêtes CHEDZA, FUNDI et les fortes pluies ont plongé les Malgaches dans le plus grand désarroi. La saison aura également été marquée par un nombre important de trajectoire à composante Est dans l'océan indien sud-ouest, chose qui est peu habituelle. Nous rentrons désormais de plein pied dans l'année cyclonique 2015/2016, une année qui sera à priori sous le signe d'un El Nino Fort. Quelles en seront les conséquences sur l'océan indien sud en terme d'activité cyclonique et pluvieuse, telle est la question.

 

PR

 

 

 

bassin sud ouest