Ex-PENNY et la probable future MONA sous surveillance dans le Pacifique Sud

Comme prévu le Pacifique Sud s'est réactivé avec du côté australien Ex-PENNY et la future tempête tropicale MONA potentielle menace pour les Fidji.

South pacific islands natural color

PENNY devrait se ré-intensifer

L'année cyclonique 2019 débute fort dans le Pacifique Sud-Ouest. Les australiens de la péninsule de Cap Yorke ont eu droit à un nouvel an tempétueux. PENNY qui a été baptisé dans le Golfe de Carpentarie le jour de l'an, a traversé pour la 2e fois la péninsule mais cette fois-ci d'Ouest en Est.

Le système qui heureusement n'a pas eu le temps de trop s'intensifier avant de retoucher terre, a émergé dans la mer de Corail. Les modèles de prévision suggèrent pour EX-PENNY une direction d'Est Sud-Est à Sud-Est tout en se ré-intensifiant de nouveau.

Prévision trajectoire et intensité Penny

©BOM

Sur cette trajectoire, le phénomène devrait se rapprocher de la Nouvelle Calédonie au cours des prochaines 48h. Par la suite, l'établissement d'une dorsale devrait agir comme une barrière et repousser le système vers le Sud-Ouest.

Même si les tendances de trajectoire semblent favorables pour le Cailloux, Météo France garde un oeil attentif sur ce système.

Une trajectoire potentiellement menaçante pour les Fidji

Plus à l'Est, en zone de responsabilité des Fidji, nous avons un 2e système tropical sous étroite surveillance. Celui-ci se situe au Nord-Ouest de l'île de Rotuma. Les conditions environnementales sont contrastées avec un bon canal d'évacuation sur la façade Sud et la présence d'un cisaillement d'altitude élevé.

Mona

©CMRS NAdi

La philosophie de trajectoire est pour l'instant défavorable pour les îles principales Fidjiennes. Après une trajectoire de secteur Est à Est Nord-Est, un plongeons en direction du Sud est attendu au cours ces prochaines 24h.

Sur ce cap, le système se rapproche franchement des Fidji avec un potentiel risque d'impact direct pour Viti Levu ou Vanua Levu ce weekend.

Future tempête MONA ?

En termes d'intensité c'est l'incertitude. Certains modèles déterministes présentent des prévisions agressives, alors que l'ensembliste européen IFS était plus mitigé lors de la simulation du 01 janvier à 12Z. 

Quoiqu'il en soit, il s'agit de la première menace de la saison cyclonique 2018/2019 du Pacifique Sud-Ouest pour les Fidji. La situation sera donc à suivre de près.

En cas de baptême, le système sera nommé MONA.

PR

Source : Bureau Of Meteorology / CMRS de Nadi

pacifique

Ajouter un commentaire