Début de l'année cyclonique 2020/2021 dans l'océan indien Sud

1er Juillet 2020 : 09H30

En ce Mercredi 1er Juillet 2020, l'océan indien Sud bascule dans l'année cyclonique 2020/2021. L'analyse des facteurs climatiques de grande échelle et d'échelle régionale nous donnent quelques pistes sur le possible niveau de l'activité cyclonique pour la prochaine saison.

Bye bye 2019/2020, bonjour 2020/2021

L'année cyclonique 2019/2020 est officiellement terminée. Ce Mercredi 1er Juillet 2020, nous entrons de plein pied dans l'année cyclonique 2020/2021. Cela signifie concrètement que toutes les tempêtes qui seront baptisées à partir d'aujourd'hui, seront nommés sur la base de la liste de nom établie pour la saison cyclonique 2020/2021.

Nom saison cyclonique 2020 2021

Si généralement la saison cyclonique dans l'océan indien Sud-Ouest s'étale grosso-modo de Novembre à Avril, il n'est pas impossible d'assister à des cyclogenèses avant ou après la période cyclonique dite officielle.

LIRE PLUS : Les noms de la saison cyclonique 2020/2021, de Alicia à Zacarias

Bien que peu rare, des tempêtes tropicales ont déjà été observées au cours de l'hiver austral. Il faut remonter au mois de Septembre 2018, pour retrouver la trace du dernier cas de tempête formée hors saison.

Premiers indices concernant l'activité cyclonique 2020/2021

Les premiers indices climatiques suggéreraient une activité cyclonique contrariée.  Selon les différentes prévisions à long terme des facteurs climatiques de grande échelle et d'échelle régionale, 2020/2021 se déroulerait après une année 2020 marquée par une oscillation australe en mode La Nina et un Dipôle Océan Indien en phase négative.

Prevision iod la nina 2020

Source : BOM

Cette combinaison peut être associée à des saisons cycloniques avec une activité restreinte dans le Sud-Ouest Océan Indien. C'est le cas notamment de 2010/2011 qui détient la palme de la saison la moins active de l'histoire du bassin avec seulement 3 systèmes baptisés. On peut aussi parler de 1998/1999, où il aura fallu attendre le mois de Janvier pour observer la première tempête de la saison.

À prendre avec des pincettes

Bien entendu, il s'agit de perspectives climatiques à long terme et qui sont donc à prendre avec beaucoup de recul. Tout dépendra de comment réagiront dans les faits les différents facteurs climatiques évoqués plus haut, durant le deuxième semestre de cette année 2020.

Enfin, précisons qu'une saison peu active ne signifie pas obligatoirement "0" risque pour les terres habitées. Lors de la saison cyclonique 2010/2011, le cyclone Bingiza frappa durement le Nord-Est de Madagascar, alors qu'en 1998/1999, Davina concerna quasi directement Rodrigues, Maurice puis la Réunion.

PR

Inscrivez-vous, si vous souhaitez être alertés par mail en cas de risque de cyclogenèse ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien. C'est gratuit !

Je m'inscris

prévision d'activité cyclonique

Ajouter un commentaire