VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Le violent cyclone KENNETH génère des rafales de 300 km/h près de l'oeil

KENNETH s'est renforcé ces dernières heures tout en se rapprochant inexorablement du Mozambique. Ce dangereux cyclone génère de puissantes rafales de l'ordre de 300 km/h près de l'oeil. Le pic d'intensité est probablement atteint.

Cyclone intense kenneth

Des rafales de 305 km/h près de l'oeil

KENNETH est un système très impressionnant. Depuis la nuit dernière, le phénomène n'a cessé de se renforcer. À 9h (heure des Comores), le cyclone tropical intense était situé par 11.7 Sud / 41.8 Est soit à environ 150 km à l'Ouest de la Grande Comore et à 200 km au Nord-Est de Pemba (Mozambique).

cyclone Kenneth près du Mozambique

©IMD

Le cyclone a connu une phase d'intensification rapide au cours des dernières 12h. Selon l'analyse du CMRS de la Réunion à 10h (heure Mascareignes), le météore génère des vents moyens de 215 km/h et des rafales près de l'oeil de l'ordre de 305 km/h. Mais, il est probable que KENNETH ait atteint son pic d'intensité.

Le cyclone semble donc marquer le pas, en raison d'un possible début de cycle de remplacement du mur de l'oeil. Un léger affaiblissement est à présent l'option envisagée au cours de l'approche finale en direction du Mozambique. Toutefois, KENNETH restera un violent phénomène jusqu'au moment de l'atterrissage. 

Un danger extrême pour le Mozambique

Après avoir contourné la Grande Comore par le Nord, le système a repris un déplacement de secteur Ouest Sud-Ouest à la vitesse de 15 km/h. Cette trajectoire est pilotée par les hautes pressions subtropicales positionnées au Sud de KENNETH. 

cyclone tropical intense KENNETH

©Météo France océan indien

L'atterrissage sur les côtes mozambicaines est prévu en fin d'après-midi ou début de soirée. La zone d'impact devrait se faire à proximité immédiate du village de Pangane et à 100 ou 150 km au Nord de Pemba. À noter que le rayon des vents forts s'élargit selon le CMRS de la Réunion, avec pour conséquence une zone impactée plus large que prévue initialement.

Enfin, à l'image de ce qui est arrivé lors de IDAI, une dangereuse marée de tempête générant une surcôte de 3 à 5m pourrait affecter certaines régions au Sud du point d'impact. Conjugué au déferlement de la houle cyclonique et de l'écoulement des fortes pluies, il y a un fort risque d'inondation associé à KENNETH.

10 cyclones intenses en une seule saison

Cette saison cyclonique 2018/2019 restera dans les annales comme probablement une des ou la plus active depuis le début de l'ère satellitaire dans le bassin Sud-Ouest de l'océan indien. Observer 10 cyclones tropicaux intenses au cours d'une seule saison c'est du jamais vu. L'indice ACE qui permet de qualifier le degré d'activité d'une saison cyclonique est très certainement à un niveau record avec autant de cyclone tropicaux intenses.

Malgré cette intense activité, Madagascar qui habituellement attire les cyclones a été relativement épargné. Même situation pour l'île de la Réunion qui est restée à l'écart de tout risque cette saison. En revanche, le Mozambique, Agalega, Rodrigues et dans une moindre mesure Maurice, ont tous été impactés au cours de cette exceptionnelle saison cyclonique 2018/2019.

PR

Source : CMRS de la Réunion

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire