Cyclone Tropical GITA, menace potentielle sérieuse pour les Tonga

Dans l'hémisphère sud, les conditions propices à l'activité cyclonique se sont décalées vers l'Est, quittant l'océan indien sud pour le pacifique sud. Cette situation a conduit à la formation du cyclone tropical GITA, qui pourrait représenter une menace cyclonique sérieuse pour les Tonga.

GITA s'est intensifié en un cyclone tropical

L'établissement d'une puissante oscillation de Madden-Julian (MJO) dans le pacifique, s'est traduit par une montée en puissance de l'activité convective dans le pacifique sud, associée à la présence de plusieurs zones suspectes. Une s'est développée significativement pour donner naissance à GITA. Lors du dernier point réalisé par le centre des cyclones de Nadi aux Fidji, le système était situé approximativement vers 17.1 Sud 168.5 Ouest, au sud-ouest des îles Samoa qu'il a traversé dans la journée.

Selon le CMRS de Nadi, la pression au centre de GITA était estimée à 968 hPa. Avec des vents moyens maxi sur 10 min de l'ordre de 130 km/h, GITA est un cyclone tropical de catégorie 3 (australienne). Le météore évolue dans des conditions environnementales favorables à son intensification. La température de la surface de l'eau est optimale (29°C), le cisaillement a diminué et la divergence d'altitude est bonne avec un puissant canal d'évacuation sur la façade Est de GITA.

 

Menace pour les Tonga ?

Le système se déplace rapidement en direction du sud-est à la vitesse de 30 km/h. Un changement de cap en direction de l'ouest devrait s'operer demain, sous l'effet de la dorsale subtropicale de moyenne troposphère, qui progressivement prend le pas sur la dorsale proche équatoriale qui jusqu'à présent initiait ce déplacement sud-est. Sur cette nouvelle trajectoire, GITA pourrait représenter une menace directe pour les Tonga. Le timing de ce virage sera déterminant, autant dire que les prochaines heures seront capitales.

Selon les prévisions du CMRS de Nadi, cet Etat polynésien risque d'être directement impacté d'ici les prochaines 48h par GITA. La menace est à prendre d'autant plus au sérieux, que les prévisions d'intensité du CMRS sont agressives. Le cyclone pourrait atteindre le stade de catégorie 4 au moment du passage au plus près des Tonga, ce qui signifie des vents moyens d'environ 180 km/h et des rafales qui de fait seraient très largement supérieures à 200 km/h. La situation est donc à suivre de très près dans le pacifique.

PR

  • Source : CMRS Nadi
  • Image d'illustration : RAMMB

 

E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire