Ernie rammb

Cyclone Tropical ERNIE dans l'océan indien sud-est

Le bureau météorologique australien basé à Perth a baptisé la perturbation évoluant dans le bassin sud-est de l'océan indien du nom de ERNIE. Le système qui n'était pas prévu dépasser le stade de tempête connaît depuis ce matin une phase d'intensification marquée. Les récentes images satellites laissent penser que le stade de cyclone est probablement atteint.

Situation générale

Lors du dernier point effectué par le BOM à 00utc, ERNIE était situé par 14.9S et 110.5E à plus de 700 km au sud-est des îles Christmas. A cet instant, le système était encore une forte tempête tropicale (Catégorie 2 australienne) évoluant en direction du sud sud-ouest à la vitesse de 12 km/h et générant des rafales estimées à 140 km/h. ERNIE profite d'une amélioration des conditions environnementales, notamment d'une baisse du cisaillement. Le système bénéficie également d'une bonne divergence tout en évoluant sur des eaux chaudes. Ces dernières heures, un oeil s'est formé au coeur de la convection principale, signe que le stade de cyclone tropical est atteint (même si les toutes récentes images montrent que cet oeil perd en régularité). Il serait donc le premier système à atteindre cette intensité au cours de cette saison cyclonique 2016/2017 dans le bassin sud-est de l'océan indien. ERNIE est officiellement le 4e système baptisé dans ce bassin après YVETTE, BLANCHE et CALEB.

Pic d'intensité attendu en journée

D'après les dernières prévisions du centre météorologique de Perth, ERNIE pourrait atteindre son pic d'intensité en cours de journée avec une fenêtre favorable pour les prochaines 12 à 24h. Par la suite, un affaiblissement devrait s'amorcer au sein d'un environnement devenant de plus en plus sec et d'une augmentation du cisaillement. Le système est prévu dans un premier temps se déplacer en direction du sud, puis à partir de samedi un redressement en direction du sud-ouest est attendu sous l'effet du renforcement d'une dorsale de moyenne altitude.

Pas de danger pour les terres habitées

ERNIE ne concernera aucune terre habitée. Pour l'ensemble de l'océan indien sud, c'est en tout 9 systèmes qui ont été baptisés au cours de cette saison cyclonique 2016/2017. Ce chiffre est en dessous de la moyenne qui est d'environ 15 baptêmes par saison selon les statistiques du département atmosphérique de l'Université du Colorado. Pour rappel, ABELA avait ouvert le bal hors saison en plein mois de juillet 2016 du côté sud-ouest de l'océan indien. Le prochain point du BOM concernant ERNIE sera publié en fin de matinée.

PR

  • Source : Bureau Of Meteorology / tropical.colostate.edu
  • Image d'illustration : RAMMB

Signaler une faute

bassin sud est