Cyclone KENI : Activité cyclonique soutenue dans le pacifique sud

L'activité cyclonique dans l'hémisphère sud est actuellement concentrée dans le pacifique. Depuis le mois de mars 2018, l'activité y est quasi continue. Après des débuts hésitant, la deuxième partie de saison a été particulièrement active, notamment la période mars avril.

KENI au plus près des FIDJI

Le pacifique sud est relativement actif depuis la deuxième décade de Mars. Cette période d'activité soutenue a été lancée par le cyclone tropical HOLA qui a évolué du 6 au 11 mars, donnant même des sueurs froides à la Nouvelle Calédonie.

Actuellement, l'activité se concentre à proximité des Fidji avec le cyclone tropical KENI. Selon les dernières estimations du centre des cyclones de Nadi (Fidji), le système génère des vents moyens sur 10 mn de l'ordre de 130 km/h associés à des rafales d'environ 180 km/h, ce qui correspond au stade de cyclone tropical et à la catégorie 3 dans ce bassin cyclonique.

Cyclone Keny image radar ©CMRS Nadi

Image radar ©CMRS Nadi - A cet instant l'oeil du cyclone se trouvait sur Kadavu.

KENI se déplace rapidement en direction de l'Est Sud-Est à une vitesse d'environ 30 km/h. Le météore a contourné l'île de Viti Levu (île principale des Fidji) par le Sud-Ouest et le Sud à moins de 100 km de distance, avant d'impacter directement Kadavu.

 

L'océan indien sud en retard

A l'image de l'océan indien sud, le démarrage de la saison cyclonique 2017/2018 a été retardé dans le pacifique sud. La tempête tropicale FEHI, premier système de cette saison, a été baptisée à la fin du mois de janvier 2018. A partir de là, l'activité cyclonique sera quasi continue avec une remarquable accélération en mars, correspondant au passage d'une phase humide de l'oscillation de Madden-Julian.

Avec 8 systèmes baptisés dans le pacifique sud, dont 6 à partir de la première décade de mars, on se rapproche de la moyenne saisonnière (9.4). Cette saison, la zone d'activité préférentielle a été proche des terres habitées. GITA a été le cyclone le plus intense de la saison, impactant sévèrement les Samoa et les Tonga.

Sur l'ensemble de l'hémisphère sud, 20 systèmes ont été baptisés durant cette saison cyclonique 2017/2018. Si le pacifique sud s'approche du nombre moyen de système baptisé, l'océan indien sud est en revanche en dessous avec 12 baptêmes (15.4 en moyenne).

Nous verrons si le retour d'une phase humide de la MJO durant ce mois d'avril, entraînera une nouvelle séquence d'activité cyclonique dans l'océan indien sud.

PR

  • Source : CMRS Nadi / RAMMB / Real-Time Global Tropical Cyclone Activity
  • Image d'illustration : JTWC

pacifique

Ajouter un commentaire