VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Cyclone IDAI : Beira dévastée, 31 morts et plus de 100 personnes disparues au Zimbabwe

18 Mars 2019 : Selon la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge​, 90% de la ville de Beira serait endommagée ou détruite, alors qu'on déplore pour l'instant 31 morts et plus de 100 personnes portées disparues au Zimbabwe.

Beira détruite à 90% par le cyclone idai

Beira détruite à 90%

Jamie LeSueur, qui dirige l'équipe d'évaluation de l'IFRC à Beira, a pris part à une évaluation aérienne opéré par la Croix-Rouge. D'après lui, la situation est terrible et l'ampleur de la dévastation est énorme. Selon J. LeSueur, il semble que 90% de la zone soit complètement détruite par le cyclone IDAI.

Comme on pouvait le craindre, la ville portuaire est dévastée : «Presque tout est détruit. Les lignes de communication ont été complètement coupées et les routes ont été détruites. Certaines communautés touchées ne sont pas accessibles » indique J. LeSueur. Si la situation à Beira paraît terrible, il se pourrait qu'elle soit pire en dehors de la ville.

IDAI conclut son meurtrier périple sur le Zimbabwe

Ce mois de mars aura été véritablement meurtrier pour l'Afrique Australe. Après le Malawi et le Mozambique, IDAI a terminé son périple destructeur sur le Zimbabwe. Après avoir atterri sur la province mozambicaine de Sofala, le phénomène a poursuivi sa route jusqu'au Zimbabwe. Bien qu'affaibli, le système a déversé des trombes d'eau sur le pays.

Les districts de Chimanimani et de Chipinge dans la province de Manicaland ont été les plus durement touchés. Pour l'heure, on déplore au moins 31 décès et plus de 100 personnes sont portées disparues au Zimbabwe. Malheureusement, ce bilan n'est que provisoire et il est probable que ce chiffre augmente au fil du temps. 

Les victimes Zimbabwéennes se rajoutent à celles du Malawi et du Mozambique. Le nombre total de décès lié à l'ensemble de l'épisode IDAI est pour l'instant estimé à 150 selon l'IFRC. 

L'ironie de l'histoire est que le nom IDAI a été proposé par le Zimbabwe, dernière victime du cyclone sur le continent africain.

PR

Source : IFRC

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire