Cebile 201800201

Changement de trajectoire imminent pour CEBILE

Le Centre Régional Météorologique Spécialisé cyclone de la Réunion (CMRS) estimait que CEBILE avait de nouveau atteint le stade de cyclone tropical intense. Le système a fortement ralenti, c'est le signe que le cyclone va bientôt entamer un virage vers le sud puis le sud-est.

Pourquoi ce changement de trajectoire

A 10h ce matin, le CMRS de la Réunion positionnait le cyclone CEBILE par 15.6 Sud / 76.2 Est. Avec un déplacement a faible allure de 4km/h, le cyclone montre les signes qu'un changement de cap se prépare. Ce sont les vents soufflant en moyenne troposphère (moyenne altitude), c'est à dire autour de 5000m d'altitude, qui dictent le déplacement de CEBILE. Si jusqu'à présent les vents dominant  (qu'on appelle flux directeur) poussaient le cyclone vers l'ouest, la situation des flux se modifie.

Les centres d'action qui agissent sur CEBILE

Deux flux vont conjointement entraîner le virage de CEBILE. Au sud-ouest du cyclone, des vents de secteur sud-est représentant la dorsale subtropicale et au nord-est du météore, des vents de secteur nord-ouest liés cette fois-ci à ce qu'on appelle la dorsale proche équatoriale, vont progressivement repousser le cyclone en direction du sud puis du sud-est. Ainsi, l'anticyclone qui agit en surface n'a aucune influence sur CEBILE.

Cyclone tropical intense pour la 2e fois

Le CMRS de la Réunion a estimé que CEBILE avait atteint le stade de cyclone tropical intense pour la 2e fois lors du point de 4h ce matin. D'autres agences comme le JTWC estimaient ce stade atteint depuis plus longtemps, avec même un écart d'intensité plutôt conséquent. Sans trop rentrer dans des détails qui seraient beaucoup trop techniques pour le commun des mortels, c'est la taille proéminente de l’œil du cyclone qui a conduit à des différences d'analyse d'intensité.

Prévision de trajectoire et intensité de Météo France ce 01/02/2018 à 6z

L’œil s'étant contracté pour retrouver une taille plus conventionnelle, l'analyse d'intensité souffre moins d'ambiguïté à présent, d'où, cette alignement de l'estimation d'intensité entre agence. CEBILE continue de profiter de conditions environnementales idéales, matérialisées par un faible cisaillement, une bonne divergence et un bon contenu énergétique, qui devrait permettre au système de maintenir encore un peu cette intensité, à condition qu'il ne refroidisse pas trop les eaux sous-jacentes.

Un cyclone bien appréhendé

En prenant une trajectoire plus méridienne, c'est à dire plus axée globalement en direction du sud, CEBILE devrait rencontrer des conditions progressivement plus défavorables. En premier lieu, le cyclone va se retrouver sur des eaux de plus en plus froides, donc moins de carburant pour faire fonctionner cette formidable machine thermique. Mais ce qui devrait définitivement avoir raison de CEBILE, s'est le renforcement du cisaillement à partir de samedi. Des vents forts d'altitude en liaison avec le déferlement d'une onde de Rossby, auront pour effet de cisailler le système en rejetant la convection principale à l'est, puis au sud-est de son centre tourbillonnaire. Il en sera alors fini de CEBILE.

Ce système aura en tout cas été remarquablement bien appréhendé par les modèles de prévision. Aussi bien sa naissance que son évolution aura été rapidement cerné, ce qui a permis de deviner relativement tôt, que ce phénomène deviendrait un cyclone et qu'il resterait loin des terres habitées.

PR

  • Source : CMRS / JTWC
  • Image d'illustration : IMD
E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire