VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Black out à Beira après le passage du cyclone tropical intense IDAI

15 Mars 2019 : 12h45 - Silence radio à Beira qui semble coupé du reste du monde après avoir été impacté par le cyclone tropical intense IDAI. Le phénomène se dirige à présent vers le Zimbabwe tout en s'affaiblissant rapidement.

Beira dans l'oeil du cyclone IDAI

Le cyclone tropical intense IDAI a comme prévu  atterri sur le Mozambique durant la nuit. La ville portuaire de Beira s'est retrouvée dans l'oeil du cyclone entre 21z et 01z. À 10h (Mascareignes utc+4), le centre de la circulation se situait au-dessus du Mozambique à proximité de la frontière entre les provinces de Sofala et Manica.

Le système s'enfonce à l'intérieur de l'Afrique Australe sur une trajectoire de secteur Nord-Ouest à une dizaine de kilomètres par heure. Au cours des prochains jours, Ex-IDAI devrait atteindre le Zimbabwe. Le phénomène draine des conditions particulièrement dégradées sur son périple avec un risque important d'inondation dans les secteurs affectés.

Communication coupée avec Beira

Il est difficile pour le moment d'avoir des nouvelles de la situation à Beira. Toutes les communications aussi bien entrantes que sortantes semblent totalement coupées. Selon certaines informations qui arrivent au compte-gouttes, plusieurs quartiers de la ville seraient inondés. Les vents violents auraient fait beaucoup de dégâts sur les infrastructures et le courant ainsi que les télécommunications seraient coupés. 

Ces informations qui sont à prendre au conditionnel ne permettent pas d'avoir une idée précise de l'impact qu'a eu le cyclone sur la ville. Il faudra probablement attendre que les communications soient rétablies pour que des informations officielles et sûres soient diffusées.

Quid de la surcôte annoncée

La grande inquiétude concerne la marée de tempête qui était prévue être potentiellement mortelle. Une montée anormale du niveau de la mer était attendue. Celle-ci pouvait potentiellement atteindre jusqu'à +6m notamment dans l'estuaire du fleuve Pungwe. Espérons que nous n'aurons pas à déplorer des victimes au cours des prochaines heures.

PR

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

Ajouter un commentaire