AVA et IRVING anime l'océan indien sud

AVA qui s'est affaibli devrait regagner la mer ce weekend. Pour le moment, il n'est pas fait état de personne décédée selon le Bureau de Gestion des Risques et Catastrophes de Madagascar (BNGRC). A l'Est, une tempête tropicale est née, baptisée IRVING par les services météorologiques australiens.

Toamasina dans l'oeil du cyclone

Moins d'un an après le cyclone tropical ENAWO, Madagascar a de nouveau fait face à un cyclone tropical. AVA, dont la naissance tardive à eu lieu au tout début de cette année 2018, a frappé les côtes Est de Madagascar dans la journée d'hier. Avant de toucher terre, le système avait connu une phase d'intensification rapide. Si au départ, il était prévu qu'AVA soit un cyclone de catégorie minimal, c'est finalement un cyclone pas si loin que cela du stade intense qui a impacté les côtes.

L'atterrissage a eu lieu en milieu d'après midi, lorsque l’œil a survolé la ville portuaire de Toamasina (Tamatave). Selon le CMRS de la Réunion, AVA a atteint avant impact une intensité de 85 kt sur 10 minute (157km/k), ce qui correspond à des rafales pouvant approcher les 220 km/h. C'était donc un dangereux phénomènes qui s'est abattu sur Madagascar.

L'impact du cyclone a semble t-il était plus fort lors du second passage du mur de l’œil, que lors du premier. Selon le bilan provisoire publié hier soir à 20h par le BNGRC, des coupures d'électricité, ainsi que des montées des eaux dans les bas quartiers avaient été constatés dans la ville. Les infrastructures publiques ont également beaucoup souffert des conditions cycloniques.

Au total, 989 personnes ont été déplacées dont 349 à Antananarivo et plus de 2000 personnes furent évacuées préventivement. Pour l'instant, pas de décès en lien avec le cyclone selon le BNGRC. La situation météorologique s'est améliorée sur Toamasina, permettant à la population d'être déjà à l'oeuvre pour la remise en état de la ville. 

 

AVA pourrait se ré-intensifier

La dépression sur terre AVA qui était située ce matin selon Météo Madagascar vers le district d'Anosibe, s'est fortement affaiblie. Elle a notamment perdu sa convection principale, celle-ci s'étant fortement réduite. Malgré tout, elle garde une structure interne toujours bien organisée, qui semble bien supporter le voyage au dessus des terres malgaches. Selon les prévisions, le système devrait retrouver la mer avant la fin du weekend, ou une reprise d'activité est possible. Si AVA ne tarde pas trop sur terre, une ré-intensification jusqu'au stade de Forte Tempête Tropicale est envisageable.

Le système qui en plus d'avoir provoqué des conditions cycloniques sur Madagascar, continue d'influencer le temps sur une bonne partie du bassin sud-ouest de l'océan indien.. L'activité orageuse en périphérie du système maintient un temps très perturbé sur toute la moitié nord du Canal du Mozambique, sur l'archipel des Comores et sur tout le pourtour nord-ouest de la Grande Île.

Même situation du côté des grandes Mascareignes (Réunion / Maurice) qui sont également à la merci de ces bandes périphériques depuis plusieurs jours. Si à Maurice l'avis de fortes pluies a été levé, sa voisine la Réunion est toujours en vigilance fortes pluies et forte houle. D'après les prévisions de Météo France, une nouvelle dégradation est attendue pour cette nuit et la journée de demain.

IRVING et non BERGUITTA...

Alors que le bassin sud-ouest de l'océan indien avait eu toute les peines à démarrer, la saison cyclonique 2017/2018 semble à présent bien lancée. En plus du système AVA, une nouvelle cyclogenèse s'est développée dans le bassin sud-est. Les critères de baptême ayant été atteint à l'Est de 90E, c'est l'Australie qui a eu l'honneur de baptisé la Tempête Tropicale du nom de IRVING (BERGUITTA attendra son tour). Les prévisions suggèrent que la Tempête suive une trajectoire ouest sud-ouest, ce qui la fera entrer bientôt dans la zone de responsabilité du CMRS de la Réunion. IRVING est prévue évoluer relativement loin à l'Est des Mascareignes, donc loin de toutes terres habitées. On gardera quand même un oeil sur cette tempête.

PR

  • Source : CMRS de la Réunion / Météo Madagascar / BNGRC
  • Image d'illustration : Eumetsat

 

E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire