Amphan, une bombe potentiellement catastrophique dans le Golfe du Bengale

18 Mai 2020 : 07 UTC

Comme prévu, Amphan est devenu un puissant et dangereux cyclone tropical dans le Golfe du Bengale. Les prévisions d'intensité et de trajectoire sont de mauvais augure pour le Nord-Est de l'Inde ou le Bangladesh, avec un impact potentiellement dévastateur. 

Amphan est devenu un puissant et dangereux cyclone

Comme envisagé depuis plusieurs jours, la saison cyclonique de l'océan indien Nord commence fort ! Amphan, premier système baptisé de la saison, est devenu un puissant et dangereux cyclone tropical. La signature satellite du cyclone est particulièrement impressionnante. Le coeur du cyclone est parfaitement symétrique au centre duquel se trouve un oeil bien défini. Nous avons là tous les ingrédients d'un monstre.

Super cyclone amphan

Le cyclone Amphan à l'échelle de l'océan indien

Les systèmes d'analyse d'intensité automatique confirment le caractère virulent d'Amphan. ADT et le satellite consensus (SATCON) donnent tous les deux du 127 kt au moment de la rédaction de cet article. Cela correspond à un ouragan de Catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson. Le JTWC lui estime que les rafales près de l'oeil excèdent les 300 km/h. Amphan devrait encore gagner en intensité et devenir une véritable bombe en plein Golfe du Bengale.

Impact potentiellement catastrophique

Les prévisions de trajectoire ne laissent aucun doute sur un impact à venir. Ce puissant cyclone devrait atterrir sur les côtes du Bengal Occidental ou sur les côtes du Bangladesh à une forte intensité, probablement Mercredi. Le timing et la zone d'atterrissage reste à déterminer, mais on ne peut pas exclure que la megapole Calcutta et ses quelques 4 millions d'habitants se trouvent dans sa zone d'influence directe. Étant donné l'intensité du phénomène, l'impact pourrait être potentiellement catastrophique.

Ftrack super cyclone amphan

Devant la menace extrême, les régions côtières de l'Odisha et du Bengal Occidental son en alerte cyclonique Orange (Cyclone Warning). Il s'agit du 3e niveau d'alerte, émit 24h avant le début de la dégradation des conditions météorologiques. À ce stade, un impact direct est très probable.

1 an après Fany

Un cyclone d'une telle intensité, peut avoir un impact majeur dans ces régions très exposées au risque de marée de tempête. Ce phénomène particulièrement mortel, est à l'origine des pires catastrophes liées aux cyclones (Bangladesh, officieusement 500 000 morts en 1970, Odisha Inde plus de 10 000 morts en 1999). 

Rappelons qu'il y a un an, en Mai 2019, l'Est de l'Inde était violemment secoué par le super cyclone Fani. La nature fait parfois preuve d'une terrible symétrie.

PR

bassin nord

Ajouter un commentaire