Alerte maximale pour les côtes Ouest de l'Inde frappées par Nisarga

03 Juin 2020 : 05 UTC

Les régions côtières de l'Ouest de l'Inde vont être directement impactées par la tempête tropicale Nisarga. Le point d'atterrissage devrait se situer au Sud de Mumbai (Bombay). Ce n'est que le 3e impact direct pour cette région par un phénomène de cette intensité depuis 1891.

Nisarga a gagné en intensité

La tempête tropicale Nisaraga qui évolue en Mer d'Arabie dans l'océan indien Nord, frappe les côtes occidentales de la péninsule indienne. Le centre du système est en train de toucher terre au niveau de l'État de Maharashtra sur le district de Raigad. Sur l'imagerie satellite un oeil est visible au centre de la convection principale signe de la poursuite de l'intensification avant impact.

Cyclone nisarga

Les conditions environnementales ont permis à Nisarga de gagner encore légèrement en intensité avant de toucher terre. On ne devrait pas être très loin du stade de cyclone tropical. Le système se déplace en direction du Nord Nord-Est à une dizaine de km/h. Les rafales près de l'oeil sont de l'ordre de 110 km/h à 120 km/h.

L'Inde s'est préparé à l'impact

Depuis hier, l'Inde se prépare à l'arrivée du cyclone. L'alerte cyclonique est maximale (Alerte Rouge) pour les régions côtières du nord de l'État de Maharashtra et Sud de l'État du Gujarat. Des opérations d'évacuation ont été ordonnées avec pour objectif la mise à l'abri entre 60 000 et 100 000 personnes des régions exposées au phénomène. 

Le réseau ferré et le trafic aérien de l'aéroport de Mumbai (Bombay) sont perturbés par l'arrivée de Nisarga. Durant la journée d'hier, les garde-côtes ont demandé aux pêcheurs et navires marchands de ne plus s'aventurer en mer à l'approche de la dégradation des conditions météorologiques. 

Un événement rarissime pour l'Ouest de l'Inde

L'impact d'une tempête tropicale sur les côtes de l'État du Maharashtra est un événement rare selon Mrutyunjay Mohapatra, directeur général de l'Indian Meteorological Department (IMD). On dénombre seulement 3 impacts direct depuis 1891. D'après une étude menée par l'IMD, le nombre de phénomène intense a augmenté en mer d'Arabie depuis les années 1990. Rappelons également, que c'est le deuxième impact sévère pour l'Inde en l'espace de quelques semaines, après le cyclone Amphan en Mai sur le Bengale Occidentale.

PR

bassin nord

Ajouter un commentaire