VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Activité cyclonique de nouveau en berne dans l'océan indien Sud-Ouest

29 Janvier 2019 : 17h15 - Les conditions ne sont pas réunies pour permettre une cyclogenèse malgré une situation ondulatoire proche équatoriale favorable.

Cyclogenese

Un coeur de saison en bradycardie

Le bassin Sud-Ouest de l'océan indien est de nouveau entrée en pause après les brefs intermèdes DESMOND et EKETSANG. À part la tempête tropicale RILEY qui est en fin de vie dans la zone de responsabilité australienne, il n'y a pas grand chose à signaler dans l'océan indien.

Actuellement, c'est relativement calme alors que l'on s'enfonce un peu plus dans le coeur de l'été austral. Au lieu d'assister à une accélération de l'activité cyclonique, on a plutôt le sentiment d'assister à une décélération après des mois de novembre et décembre actifs.

El NinoLe centre des cyclones de la Réunion avait envisagé une activité contrariée dans le coeur de saison, en raison d'une oscillation australe (ENSO) en mode El Nino dans le pacifique. Or, l'anomalie chaude caractéristique d'un El Nino a reculé, ce qui signifie qu'on est plutôt dans ENSO neutre (ni El Nino, ni La Nina) comme le montre le graphique ci-dessus.

Conditions favorables mais pas favorables

Plusieurs phénomènes ondulatoires (Kelvin & Rossby) vont transiter dans l'océan indien ces prochains jours selon le CMRS de la Réunion. Ce contexte aurait dû être favorable à la cyclogenèse. Pourtant, les modèles de prévision ne suggèrent aucun creusement significatif au cours des 5 prochains jours.

IFS

Minimum initialisé par IFS (via windy) en date du 31/01 qui dévie la convergence côté polaire

La convergence de basse couche n'est pas bonne. Malgré le renforcement de l'alimentation côté équateur, la présence d'un minimum dépressionnaire au Sud des Mascareignes dévie le flux d'alizé (voir ci-dessus).

La circulation en surface n'est donc pas dans une situation propice à l'instauration d'une circulation de basse couche initiale, pourtant nécéssaire à un début de cyclogénèse.

Un peu de frémissement sur les modèles de prévision

Pour finir, vous êtes nombreux à m'avoir signalé du mouvement sur les modèles de prévision. Effectivement, à moyenne échéance, ceux-ci proposent plus ou moins un signal de cyclogenèse au Nord-Est des Mascareignes.  Pour l'instant, c'est vague et très changeant d'un run à l'autre. Difficile de se faire une idée surtout que l'échéance est encore un peu élevée.

modèle de prévisionJe rappelle que plus les échéances sont éloignées, plus les simulations sont moins précises et moins bonnes. Pour illustrer cela, je partage avec vous une image (voir ci-dessus) qui résume assez bien et avec humour, pourquoi il est inutile de donner trop d'importance aux modèles sur des échéances dépassant 72h.

Néanmoins, je garde quand même un oeil sur les modèles de prévision au cas où le signal de cyclogenèse venait à s'étoffer ultérieurement. 

PR

Source : CMRS de la Réunion

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire