BLOGS À SUIVRE : VOYAGEOI.COM

92S : Météo France évoque une menace potentielle pour les terres habitées

La future cyclogenèse au nord des Mascareignes pourrait être une éventuelle menace pour les terres habitées. A l'Est, KENANGA ne représente aucun danger.

Zone suspecte 92s

KENANGA loin très loin

Conformément aux prévisions, l'océan indien s'est bien réactivé en ce milieu de décembre. La zone suspecte 91S a atteint les critères de baptême en zone de responsabilité indonésienne et a donc été baptisée KENANGA.

La tempête tropicale est le 4e système baptisé de cette saison cyclonique 2018/2019 de l'océan indien Sud. La dernière tempête baptisée par Djakarta fut la tempête tropicale FLAMBOYAN, qui avait conclu la saison cyclonique 2017/2018 du Sud-Ouest de l'océan indien.

prevision trajectoire tempête tropicale kenanga

©Météo France 

KENANGA ne représente aucun danger (à part pour les navires ou les poissons). Le phénomène ne devrait pas s'approcher des terres habitées. Les prévisions d'intensité suggèrent que le système pourrait atteindre le stade de cyclone tropical au cours des prochaines 48h.

92S à suivre de près

Mais ce qui retient actuellement l'attention, est une future cyclogenèse prévue se déclarer au nord de l'archipel des Mascareignes. Les modèles de prévisions s'accordent à développer de manière significative un minimum au cours des prochains jours à l'Est d'Agalega.

Les conditions environnementales sont prévues devenir franchement favorables à la cyclogenèse en cours de semaine prochaine. La situation en altitude devrait permettre un creusement significatif (diminution du cisaillement et établissement d'un canal d'évacuation améliorant la divergence). 

zone suspecte 92S au nord des Mascareignes

©NRL

Si ce système n'existe pas encore, son évolution future devra être scrutée avec attention. Cet éventuel phénomène risque d'évoluer dans la zone des terres habitées du bassin. Après une dérive Est, suivi d'un quasi demi tour vers le Sud-Ouest, le système pourrait adopter une trajectoire parabolique menaçante.

Une menace encore floue

Pour le moment, la menace est encore relativement floue. Le zonage du risque concerne aussi bien les côtes Nord-Est de Madagascar que l'archipel des Mascareignes, avec notamment une menace pour l'instant plus importante pour l'île Maurice. 

Néanmoins, l'échéance élevée doit nous conduire à la plus grande prudence quant à ces tendances. C'est d'ailleurs ce qu'indiquent les prévisionistes cyclone du CMRS de la Réunion. Selon eux, aucun scénario ne peut être écarté à la lumière des données actuelles.

Le risque de formation d'une tempête tropicale est estimé devenir important (probabilité de 50 à 90%) à partir de jeudi à l'Est d'Agaléga selon le CMRS de la Réunion.

PR

Source : CMRS de la Réunion

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire