VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Quand les satellites détectent les incendies qui ravagent l'Amazonie

23 Août 2019 - Depuis le mois de Juillet, de nombreux incendies ravagent plusieurs régions d'Amérique du Sud. De l'espace, différents satellites détectent ces incendies avec une précision permettant de localiser les feux et de se rendre compte de l'ampleur de la catastrophe.

L'Amérique du Sud en proie au flamme

L'actualité est actuellement marquée par les incendies qui ravagent l'Amazonie, mais aussi de nombreuses régions d'Amérique du Sud au cours des derniers mois. De gigantesques feux de forêt se sont multipliés ces derniers jours, exacerbés par la sécheresse et la déforestation.

Pour l'institut de recherche spatiale du Brésil (INPE), c'est l'équivalent d'un terrain de foot qui est détruit chaque minute par les flammes. L'institut fait état de près de 2 500 nouveaux départs de feu en 48 heures sur l’ensemble du pays. Selon l’INPE, 75 336 feux de forêt ont été constatés depuis le début de l'année, soit 84% de plus que l'année dernière sur la même période.

Aerosol amazonie

La fumée d'incendies généralisés en Amazonie a atteint la côte atlantique et Sao Paolo - ECMWF

Si l'Amazonie, poumon de la terre est victime de ces incendies, c'est globalement tout l'Amérique du Sud qui est concerné par cette catastrophe. C'est le cas notamment de la Bolivie et du Paraguay, qui sont également confrontés à ces incendies. Les feux sont pour la plupart causés par la pratique de la culture sur brûlis, aggravés par l'absence de précipitation.

Outre l'impact terrible sur l'environnement et les forêts, les incendies provoquent également des dommages potentiellement irréversibles sur la faune et la flore dans des zones de biodiversité endémique. De plus, ces brulages, génèrent une forte pollution atmosphérique à l'ozone. Ainsi, la mégapole brésilienne de Sao Polo s'est retrouvée recouverte par un smog très dense.

Des satellites détecteurs de feu

L'Amérique en feu est observé depuis l'espace. Des satellites haute résolution, permettent de détecter les incendies. C'est le cas notamment des satellites américains TERRA, AQUA et SUOMI NPP. Ceux-ci sont équipés d'une série d'instruments d'observation scientifique. Parmi leurs nombreuses compétences, ils sont capables de détecter les incendies et les anomalies thermiques actives.

Feu en amazonie via NASA

Ces satellites sont utiles pour étudier la répartition spatiale et temporelle du feu, pour localiser les points chauds tels que les volcans et les feux de forêt, où pour localiser la source de pollution atmosphérique due à la fumée pouvant avoir des effets nocifs sur la santé humaine. Sur l'imagerie produite, les anomalies thermiques sont représentées par des points rouges. Et si l'on observe l'Amérique du Sud ces derniers jours, on peut constater une invasion de points rouges et d'importantes fumées issues des incendies. (Image ci-dessus datée du 21 Août - NASA)

Incendie amazonie copernicus

Le satellite européen SENTINEL-2, du programme copernicus, délivre aussi des images effarantes des incendies en Amérique du Sud. Des captures datées du 20 Août dernier, montre un impressionnant front de feu, au niveau de la frontière entre la Bolivie et le Paraguay. À l'arrière, des kilomètres et des kilomètres de terres carbonisées. (Image ci-dessus via copernicus)

Incendie foret amazonie sentinel 2

Capture du satellite Sentinel- 2 qui montrent l'un des incendies au sud de Corumba à la frontière avec le Paraguay et la Bolivie.  (COPERNICUS)

Inquiétude du secrétaire général de l'ONU

Ces satellites hautement performant, sont une aide indéniable pour la détection des incendies ou des éruptions volcaniques. Ils mettent en lumière l'ampleur de la catastrophe qui frappe cette région du monde. À noter que le Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit profondément préoccupé par les incendies de la forêt amazonienne.

PR

climat

Ajouter un commentaire