20180614

La Réunion : saison des pluies 2017/2018 au 3e rang des plus pluvieuses depuis 1972

Dans son résumé climatique du mois de mai 2018, Météo France Océan Indien esquisse un bilan rapide de la saison chaude 2017/2018 en termes pluviométrique pour la Réunion. L'impression d'une saison très pluvieuse est confirmée par les chiffres, 2017/2018 étant une des plus humides depuis 1972.

Pluviométrie déficitaire et températures élevées en mai

Météo France vient de publier son bilan climatique du mois de mai 2018 pour la Réunion. En résumé, le mois précédent est caractérisé par une pluviométrie fortement déficitaire et des températures très élevées. Le déficit pluviométrique s'élève à 30% avec un contraste particulièrement significatif entre la partie est bien arrosée et l'ouest fortement déficitaire. 

Pluviométrie moi de Mai à la Réunion depuis 1972 ©Météo France

Pluviométrie moi de Mai à la Réunion depuis 1972 ©Météo France

Les températures moyennes du mois de mai 2018 sont supérieures de +0.5°C par rapport à la normale climatologique (sur la période 1981-2010). Météo France précise que l'écart est de +0.8°C pour les températures maximales et de +0.3°C pour les minimales.

Une saison des pluies 2017/2018 très humide

Dans ses tendances publiées au mois de novembre 2017 concernant la saison cyclonique 2017/2018, Météo France Océan Indien tablait sur le scénario d'une saison plus humide que la normale. A l'heure de faire le bilan, on peut dire que l'agence avait vu juste, puisque le bilan pluviométrique affiche un résultat largement excédentaire de +55%!

Malgré deux mois fortement déficitaires (-60% en décembre 2017 et -50% en février 2018), les pluies qui ont concerné l'île durant les mois de janvier (+180%), mars (+120%) et avril (+105%) ont contribué à faire de cette saison la 3e plus pluvieuses depuis 1972 derrière 1980 (année du cyclone HYACINTHE) et 1987 (année du cyclone CLOTILDA).

Selon Météo France, au cours des 10 dernières années, seules deux saisons furent légèrement excédentaires, ce qui était trop insuffisant pour rétablir de manière conséquente le niveau des nappes phréatiques. Les pluies importantes et régulières observées à la Réunion de janvier à avril devraient permettre la reconstitution des réserves en eau, ce qui est une bonne nouvelle.

PR

  • Source : Météo France
  • Image d'illustration : Radier submergé durant la tempête BERGUITTA ©Ouest-France

Réunion

Ajouter un commentaire