MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Nina

El Nino terminé voilà La Nina ?

L'année 2015 a été marquée par un épisode El Nino historique, aussi important que ceux de 1983 et 1998. La conséquence au niveau du globe a été significative avec par exemple des températures exceptionnellement chaudes en 2015 et une activité cyclonique hors norme dans le pacifique ouest. A peine le Pacifique a-t-il retrouvé des températures neutres que déjà on parle peut être d'un La Nina à venir.

Refroidissement du Pacifique

Les images ci-dessous montrent l'état des SST du Pacifique à 6 mois d'intervalle. Dans la première image datée du 31 décembre 2015, on observe une anomalie très largement positive du Pacifique, caractéristique d'un épisode El Nino. A cet instant, le phénomène était à son pic. Sur la deuxième image datée du 30 mai 2016, on constate qu'une anomalie négative se met progressivement en place, indiquant un refroidissement du Pacifique. Cela est peut-être le signe précurseur de la survenue d'un épisode La Nina qui par opposition à El Nino, correspond à la phase froide du phénomène d'oscillation thermique du Pacifique Oriental (ENSO). L'évolution de la température du Pacifique est surveillée de près, dans la mesure ou cela a une incidence non négligeable sur le climat au niveau planétaire.

Vers un épisode La Nina ?

Dans sa publication du 24 mai 2016, le Bureau Of Meteorology Australien indique que sur 8 modèles de prévisions climatiques suivis par l'agence, 6 suggèrent l'établissement d'un épisode La Nina entre Juin et Aout. Néanmoins, chaque modèles présentent des dispersions importantes entre un scénario "Neutre" et "La Nina". De son côté, la NOAA estime à 75% la probabilité d'un épisode La Nina se prolongeant jusqu'à la fin d'année 2016.

Conséquences sur l'activité cyclonique

Tout comme El Nino, La Nina a également des conséquences sur le climat au niveau planètaire, même si elles sont moins marquées que celles de son grand frère. Parmis les conséquences des phases La Nina au niveau de l'activité cyclonique, on constate une recrudescence dans l'Atlantique Nord et sur la façade occidentale du Pacfique Nord-Ouest. En ce qui concerne l'océan indien, l'impact n'est pas clairement défini, à part peut être une légère augmentation de l'activité cyclonique dans la région ouest Australienne.

PR

Source : NOAA / BOM / www.cyclonextreme.com

climat

Commentaires

  • Madden Mobile gameplay
    Quality posts is the main to invite the people to visit
    the website, that's what this web site is providing.

Ajouter un commentaire