Gervaise prof

CTI GERVAISE, février 1975

Quand vous parlez du cyclone GERVAISE à un Mauricien, vous comprendrez tout de suite qu'il s'agit d'un cyclone qui a bien marqué les esprits à Maurice. L'histoire de GERVAISE commence au sud-est de DIEGO GARCIA, le 1er février 1975. Quelques jours plus tard, le cyclone frappera de plein fouet l'île Maurice. C'était il y a 40 ans.Gervaise au sud de Maurice le 7 fev 1975 (Firinga.com)

Peu de détails sur son évolution jusqu'à Maurice

En 1975, l'océan indien sud-ouest est encore un bassin plongé dans l'anonymat. Les images satellites ou les détails concernant l'évolution du système ne sont pas nombreuses pour ne pas dire quasi inexistante. GERVAISE a suivi une trajectoire classique de type parabolique. De sa cyclogenèse jusqu'au 5 février, le système suit une trajectoire globalement ouest sud-ouest comme indiqué par le JTWC, ce qui a termes peut représenter une menace potentielle pour les Grandes Mascareignes. Mais dans la nuit du 5 au 6, GERVAISE bifurque vers le sud-ouest, direction l'île Maurice. Ce changement de cap est peut-être dû à l'interaction avec un thalweg en transit au sud des Mascareignes, visible sur une image satellite de bonne qualité datée du 7 février.

 

GERVAISE entre dans la mémoire collective des Mauriciens

Le 7 février à 17h locales, GERVAISE impact Maurice. Un calme relatif est observé de 20h à 21h selon certains témoignages, ce qui correspond sans doute au passage de l'œil sur l'île. C'est au moment où le quadrant nord-est du mur de l'œil atteint l'île, que sont enregistrés les rafales les plus fortes, avec 235 km/h à l'île Plate, 277 km/h à Mon Desert alma et 206 km/h à Plaisance (sans doute beaucoup plus mais de façon plus localisée). Il faut signaler que les 2 premières mesures, ne peuvent pas être représentative de l'intensité réel du phénomène, en raison de l'effet relief qui a pour effet d'accélérer la vitesse du vent. Néanmoins, on peut dire que c'est un cyclone intense qui a frappé Maurice et ces rafales sont bien réelles. Les conséquences de GERVAISE sont terribles avec 10 décès à déplorer, de nombreuses maisons détruites et le réseau électrique sérieusement endommagé.

PR

Source : Firinga.com / Karl Hoarau / MeteoMauritius

flashback