Terribles images de l'île de Pentecôte crucifiée par le cyclone Harold

15 Avril 2020 : 06 UTC

Dans la nuit du 6 au 7 avril, le mur de l'oeil du puissant cyclone Harold traverse l'île de Pentecôte sur l'archipel du Vanuatu. Les images de l'après cyclone montrent une île totalement dévastée. Les bâtiments sont ravagés et la végétation littéralement saccagées. Harold laisse derrière lui un paysage de désolation, similaire au lendemain d'un bombardement.

Harold première catastrophe cyclonique majeure de l'année 2020

C'est incontestablement le premier événement cyclonique marquant de cette année 2020 ! Le Pacifique Sud a été le théâtre de ce premier épisode cyclonique majeur de l'année. Une fois de plus, le Vanuatu a été la cible direct d'un virulent cyclone d'une intensité équivalente à un catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson. Le 6 Avril dernier, le coeur du monstre traverse le centre de l'archipel, balayant Espiritu Santo, Ambae, Maewo et surtout l'île de Pentecôte.

Cyclone harold un des plus puissants du Pacifique Sud

Malheureusement pour cette dernière, Harold était au maximum de son intensité lorsque l'oeil transita directement sur l'île dans la cauchemardesque nuit du 6 au 7. Selon le JTWC, le cyclone avait une intensité de 145 kt sur 1 min (268 km/h), ce qui donne des rafales de l'ordre de 300 km/h dans le mur de l'oeil. Harold est ainsi devenu provisoirement le cyclone le plus intense de l'année. 

Similaire à un après bombardement

Les images de l'après cyclone qui se diffusent progressivement sur la toile, permettent de se rendre compte de l'enfer vécu par les habitants de Pentecôte. Les photos d'Andrew Gray qui vit sur place, sont édifiantes. C'est un véritable paysage de désolation qu'a laissé le cyclone Harold sur l'île. Les destructions observées, sont typiques d'un catégorie 5 !

Destruction cyclone harold

On ne saura jamais quelle fut la vitesse maximale du vent, mais les images aident à s'en faire une idée. La plupart des bâtiments sont soufflés comme de vulgaire construction en allumette. Rare sont les infrastructures qui ont tenu le coup. Même les bâtiments en dur ont souffert. Harold a rendu l'île totalement sourde et muette. Toutes les tours de télécommunication ont été pliées sans ménagement. 

Environnement méconnaissable

Ce qui laisse également pantois, c'est l'aspect de la végétation. Celle-ci a incontestablement été éprouvée par la violence des rafales. Les arbres ont perdu leur feuille, totalement dépouillés par Harold. La force du vent a eu l'effet d'un gigantesque karcher sur l'île, arrachant tout sur son passage. 

Cyclone harold pentecote

Andrew Gray décrit un paysage semblable à un après bombardement. Selon son témoignage, c'est le centre Sud de Pentecôte qui est le plus dévasté. La population locale n'aurait jamais rien vu de tel selon ses dires. 

Une crise du logement s'annonce

Pour l'heure, le bilan humain sur le Vanuatu fait état de 3 morts. On ne peut pas exclure que ce chiffre grimpe encore ces prochains jours, à mesure que les informations remontent des différentes régions impactées. Selon l'UNICEF, plus de 100 000 personnes sur l'archipel sont affectées, principalement à Espiritu Santo, Maewo, Pentecôte et Ambae. Jusqu'à 90% des populations affectées ont perdu leurs maisons, 60% des écoles ainsi que 20% des centres de santé sont endommagés. Au 13 avril, de nombreuses communautés étaient encore privées d'aides, en raison de routes toujours coupées.

Le SME Copernicus a été activé en mode de cartographie rapide dès le 6 avril, afin de soutenir l'évaluation des dommages au Vanuatu. Le gouvernement vanuatais a demandé l'assistance à l'Union Européenne ainsi que de la Nouvelle-Zélande. Quant à l'ONU, elle promet une aide de 2.5 millions de dollars pour le Vanuatu. 

PR

Source : ERCC // UNICEF // ONU // ANDREW GRAY

Images des destructions à l'île de Pentecôte

pacifique

Commentaires

  • Jérome
    • 1. Jérome Le 15/04/2020
    Images terribles et choquants...ImageImage

Ajouter un commentaire