MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Matthew image IR (NHC)

Menace pour la Jamaïque, Haïti et Cuba

Il y à quelques jours, nous vous parlions d'une perturbation tropicale qui menaçait les Antilles. Depuis, MATTHEW est devenu un cyclone particulièrement intense et dangereux. Il s'agit du cyclone le plus puissant à évoluer dans ce bassin depuis l'ouragan FELIX en 2007. Le changement de trajectoire vers le nord-ouest annoncé par les modèles semble se confirmer. La menace cyclonique se précise pour la Jamaïque, Haïti et Cuba.

Alerte cyclonique et évacuation

Lors du dernier point du NHC, MATTHEW se situait à 555 km au sud sud-ouest de Port au Prince (Haïti) et à 540 km de Kingston (Jamaïque). Le cyclone qui génère des rafales de l'ordre de 240 km/h se déplace lentement en direction du nord-ouest à 7 km/h. La Jamaïque, Haïti et Cuba sont en alerte cyclonique et se préparent à l'arrivée de MATTHEW. 700 femmes et enfants des soldats de l'US Navy stationnés à Guantanamo, seront évacués vers la Floride. Evacuation également en cours sur les îlots situés au sud d'Haïti selon Albert Moulion, porte parole du Ministère Haïtien de l'intérieur. C'est un cyclone de catégorie 4, et donc potentiellement catastrophique, qui devrait impacter ces îles des caraïbes demain.

Menace également pour les Bahamas

Selon les prévisions du NHC, le vent devrait commencer à devenir tempétueux sur la Jamaïque et Haïti dimanche soir, avant de prendre un caractère cyclonique lundi. Pour Cuba, le début de la dégradation est prévu lundi matin sur la partie Est qui devrait être la zone d'impact du cyclone. Les conditions y deviennent cyclonique à partir de la nuit de lundi à mardi toujours selon le NHC. Par la suite, ce sont les Bahamas qui sont prévus être affectés par le cyclone mardi et mercredi, si la trajectoire se confirme d'ici ces prochaines 24H. Selon les prévisions, MATTHEW pourrait s'affaiblir d'ici là, mais resterait tout de même un ouragan majeur au moment d'atteindre les Bahamas.

Animation satellite de MATTHEW (cimss)

Un ouragan remarquable

MATTHEW a atteint la catégorie 5, qui est le niveau d'intensité le plus élevé de l'échelle de Saffir Simpson (échelle d'intensité utilisé dans l'atlantique nord). Outre son intensité maximal lors de son apogée, ce système est remarquable par l'intensification ultra rapide observée, passant du stade de Tempête à un catégorie 5 en seulement 48H. Il s'agit de la 3eme intensification la plus rapide de l'histoire de l'Atlantique après FELIX en 2007 et WILMA en 2005 selon le site Keraunos. MATTHEW présente également une convection très intense et large sur sa façade Est, lui donnant un aspect esthétique très particulier.

PR

NHC / CIMSS

ouragan

Ajouter un commentaire