Degats du cyclone debbie en australie

Images des dégâts du cyclone Debbie en Australie

Après avoir balayé les côtes du Queensland de toute sa puissance, Debbie s'enfonce à l'intérieur des terres tout en s'affaiblissant. C'est la gueule de bois dans les secteurs directement impactés par la zone des vents les plus violent du cyclone. Les images qui sont impressionnantes parlent d'elles mêmes.

De nombreux dégâts

C'est au petit matin du mardi 28 mars que Debbie a touché terre à proximité d'Airlie Beach. Le cyclone s'était auparavant intensifié jusqu'à atteindre le stade de cyclone de catégorie 4 australienne (cyclone tropical intense). De fait, les zones concernées par le mur de l'oeil (anneau entourant l'oeil ou se trouve les conditions paroxysmiques) ont subi des conditions cycloniques extrêmes avec des rafales qui ont dépassé très largement les 200 km/h. Sur Hamilton Island, les 260 km/h ont même été officiellement franchies.

En plus du vent, la houle cyclonique a également déferlé violemment, tel une onde de choc successive qui s'est brisée le long des côtes du Queensland. Les dégâts sont importants et impressionnants. Les toitures éventrées, les arbres déracinées et les cocotiers littéralement décapités témoignent de la puissance des vents qui ont balayé les côtes. Selon les médias locaux, Debbie est le cyclone le plus violent à avoir impacté cette région depuis Yasi en 2011.

Une mer déchaînée

L'animation ci-dessous extraite du compte tweeter du média ABC News, montre à quel point la marée de tempête a été significative et dangeruese. Le contraste entre la première et la deuxième image est saisissante et fait froid dans le dos. Elle explique le pourquoi des nombreux dégâts observés le long des côtes. Ce phénomène est plus dangereux que la violence des vents car pouvant causer le plus de victimes.

Pas de décès constaté

Le cyclone Debbie laisse plusieurs régions côtières du Queensland dans un triste état. Certaines zones touristiques ont été ravagées et selon le premier ministre Australien, Annastacia Palaszczuk, se sont les côtes et les îles de Whitsunday qui ont été les plus durement touchées. Malgré la violence de l'épisode cyclonique et les nombreux dégâts, il ne semble pas y avoir de perte en vie humaine.

PR

  • Source : Bureau Of Meteorology / Tweeter / Instagram
  • Image d'illustration : 9News

Signaler une faute

Australie pacifique