VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Image surréaliste de l'oeil de l'ouragan Dorian photographié à Hope Town

06 Septembre 2019 : 05 UTC - Image surréaliste de l'oeil de l'ouragan Dorian photographié depuis à Abaco Island. Cette image a été prise par le chasseur d'ouragan Jim Edds, le 02 Septembre dans la ville de Hope Town, située dans le nord de l'île de Elbow Cay qui fut la première île impactée par le mur de l'oeil.

La photo du Jour !

Jour après jour, les images effroyables de la désolation sur les îles du Nord des Bahamas continuent d'inonder la toile. L'ouragan Dorian a plongé Abaco Island et Grand Bahama dans le dénouement le plus complet. Une photo diffusée récemment va rajouter un côté totalement irréaliste à cet effrayant épisode cyclonique. Le chasseur d'ouragan Jim Edds, a publié via son compte twitter une image aussi magique qu'angoissante.

Dorian eyeCelui qui peut se targuer d'avoir dans son tableau de chasse des phénomènes aussi mythiques que l'ouragan Katrina ou le super typhon Haiyan, s'est rendu à Abaco Island pour vivre l'ouragan Dorian. Durant cette expérience très probablement intense, le chasseur de cyclone s'est retrouvé dans l'oeil du cyclone. Localisé à Hope Town, Jim Edds a pu vivre le phénomène le plus irréel et emblématique associé aux cyclones tropicaux.

Une expérience surréaliste

Si les images de l'oeil via satellite ou diffusées par les Hurricane Hunter sont impressionnantes (voir la vidéo ci-dessous), celle prise depuis le sol par Jim Edds est tout aussi spectaculaire que surréaliste. Au coeur de la tourmente, on y découvre un ciel totalement dégagé, laissant apparaître un magnifique ciel bleu. Tout autour de ce ciel immaculé, on peut apercevoir le mur de l'oeil, représenté par cette anneau de convection intense. 

Cette zone est la plus redoutable du cyclone, puisque c'est dans ce fin anneau de quelques kilomètres de diamètre que sont concentrés les conditions paroxysmiques du cyclone. La sérénité trompeuse qui prédomine dans l'accalmie centrale, contraste totalement avec le chaos et l'enfer qui règne tout autour, dans ce terrible mur. L'ensemble, vu d'avion, rappelle les gradins d'un immense stade, d'où le nom d'"effet stadium", donné à cet agencement propre au puissant cyclones tropicaux.

Il est très rare d'être concerné par l'oeil. Seul les chasseurs de cyclone expérimentés ont l'occasion de vivre cette scène exceptionnelle à plusieurs reprises. Éprouver les conditions cycloniques du mur de l'oeil et se retrouver dans la zone de calme centrale sont leurs objectifs. Dans le cas présent, mission accomplie pour Jim Edds.

PR

Source : Jim Edds / ExtremeStorms

ouragan

Commentaires

  • Audrey Lab
    • 1. Audrey Lab Le 13/09/2019
    Au Québec hier soir, moi et mon amoureux avons vu dans le ciel de gros nuages sombres qui tournait très lentement dans le ciel. Est-ce que l'Amérique pourrait être touché ?
  • Malou
    • 2. Malou Le 06/09/2019
    cette image laisse sans voix!!!Image

Ajouter un commentaire