Ambali lance la saison alors que la DT n°2 pourrait devenir un cyclone

05 Décembre 2019 : 11h (Mascareignes) - La Dépression Tropicale n°2 qui pourrait devenir un cyclone tropical au cours du week-end, représente toujours une menace potentielle pour le Nord de Madagascar et l'archipel des Comores, tandis que le système à l'Est lance la saison cyclonique 2019/2020 en devenant la tempête Ambali.

Un système de type Dépression de Mousson

Ambali future tempete belna- Eumetsat -

À 06 utc (10h Mascareignes // 9h Madagascar), la Dépression Tropicale n°2 était située par 6.7 S et 50.8 E, soit à environ 640 km au Nord Nord-Est d'Antsinanana (Nord de Madagascar). Le système suit un lent déplacement en direction de l'Ouest à une vitesse d'environ 7 km/h. La pression centrale est estimée à 1001 hPa et les vents moyens max sur 10 min, sont de l'ordre de 55 km/h. Le statut de tempête tropicale n'est donc pas encore atteint.

Le système présente une circulation dépressionnaire de grande taille et les données ASCAT à 05 UTC montrent que celle-ci est encore allongée. Cette configuration est semblable à un système de type dépression de mousson. La future tempête Belna pourrait donc s'organiser lentement dans un premier temps avant de s'intensifier plus franchement au cours des prochaines 24h. Le stade de cyclone tropical est suggéré par le CMRS de la Réunion pour ce week-end.

La situation reste très incertaine tant au niveau trajectoire qu'intensité. Dans tous les cas, il existe une menace potentielle pour le Nord et le Nord-Ouest de Madagascar, ainsi que pour l'archipel des Comores ce week-end et en début de semaine prochaine. Les habitants de ces régions doivent continuer à suivre de près l'évolution de la situation ces prochains jours.

Ambali lance la saison cyclonique 2019/2020

Trajectoire ambali et belna- CMRS de la Réunion -

C'est finalement le système situé entre Agalega et les Chagos qui aura réussi à lancer en premier la saison cyclonique 2019/2020. Ambali a donc été baptisé par les services météorologiques de Maurice ce Jeudi matin. La tempête a profité des conditions environnementales favorables pour se creuser significativement et devrait continuer de se renforcer au cours des prochaines 24h. Au delà, les conditions se dégradent et le système commencerait à s'affaiblir et se dissiper au Nord de l'archipel des Mascareignes durant ce week-end.

À noter que la prévision d'intensité est là aussi très complexe. Ambali étant un phénomène de petite taille (midget), il peut réagir brusquement et brutalement à la moindre évolution des conditions environnementales. Pour l'heure, le stade de forte tempête tropicale est envisagé au pic de son intensité prévu Vendredi. Cette prévision est à prendre avec beaucoup de recule en raison de l'incertitude évoquée. En revanche, on peut dire qu'Ambali ne présente pas de menace pour les terres habitées.

PR

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire