20170722 145525 2

La houle australe fait le spectacle à la Réunion

Un épisode de forte houle australe est actuellement en cours dans le sud-ouest de l'océan indien. Ce phénomène qui trouve son apogée durant l'hiver australe est un spectacle impressionnant faisant le bonheur des badauds. Malgré tout, cette houle reste un véritable danger en raison des dégâts qu'elles peuvent occasionner sur les zones côtières.

Origine de la houle australe

Depuis le milieu de cette semaine, plusieurs épisodes de forte houle concernent le sud-ouest de l'océan indien. Un premier train de houle s'est propagé dès le milieu de la semaine, suivi d'un deuxième train de houle plus important et plus puissant arrivé en fin de semaine. Comme toujours, se sont les côtes sud, sud-ouest de Madagascar, sud et ouest de la Réunion, Maurice et Rodrigues qui sont concernées par ce phénomène. Cette houle est générée par les tempêtes évoluant dans les régions tempérées (40eme et 50eme sud). Ce sont donc deux de ces violentes tempêtes hivernales qui sont responsables de l'épisode forte houle actuel. En moyenne 17 houles de ce type touchent l'île de la Réunion. 50% de ces houles se produisent durant les 4 mois de l'hiver austral (Juin, Juillet, Aout et Septembre). Depuis samedi, le spectacle de ces vagues géantes se fracassant sur les côtes de l'île de la Réunion attire les foules qui ne se privent pas d'immortaliser l'instant en photo ou vidéo.

Une houle dangereuse

Au delà du côté visuel et spectaculaire, la houle australe n'en reste pas moins un véritable danger. Celle-ci transporte une grande quantité d'énergie pouvant provoquer des dégâts importants sur les zones côtières. Les vigilances fortes houles ont été déclenchées d'abord à Madagascar en milieu de semaine, puis vendredi à la Réunion. A Maurice, l'avis de forte houle est en vigueur depuis samedi 16h. L'onde se propage ainsi d'ouest en est et affecte succéssivement la Grande Île puis les Mascareignes. Vendredi, la préfecture de la Réunion lançait un appel à la plus grande prudence tout en rappelant les consignes de sécurité à suivre durant l'épisode de forte houle. Ce dimanche, certaines zones littorales de l'île ont été fermées. C'est le cas notamment de Saint-Louis où des habitations du bord de mer ont été inondées. Les épisodes de fortes houles australes peuvent parfois atteindre des valeurs significatives et occasionner des vagues géantes et particulièrement dangereuses. L'épisode de mai 2007 reste comment étant l'une des plus impressionnantes et dévastatrices associé à ce phénomène à la Réunion. De nombreux dégâts furent constatés sur les ports et le front de mer des côtes ouest et sud de l'île, tandis que 2 pêcheurs avaient été portés disparus.

L'onde de la houle australe actuelle au run du 23/07/2017 simulée par le modèle IFS (WINDY)

L'onde de la houle simulée par le modèle ECMWF (WINDY)

Comment éviter des drames

La dangerosité de la houle australe nécessite la plus grande prudence de la part des populations et des comportements responsables. Il est conseillé d'éviter de s'approcher du bord de l'eau, de ne pas prendre la mer pour les plaisanciers et professionnels de la mer, de ne pas se baigner, de protéger ses biens ou d'évacuer si vous habitez en bord de mer et de surveiller attentivement ses enfants. Le non respect de ces consignes, ainsi que la prise de risque inconsidérée, peuvent malheureusement conduire à des drames comme celui de la fin du mois de juin dernier, pourtant largement évitable. Cette houle est en phase d'amortissement sur Madagascar, elle devrait également s'affaiblir sur les îles soeurs surtout lundi. Quant à Rodrigues, il faudra encore patienter jusqu'à mardi pour que la houle commence à faiblir significativement.

PR

  • Source : Météo France Océan Indien
  • Image d'illustraion : cycloneoi.com

bassin sud ouest