MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

Tempete odette

ODETTE une tempête tropicale en plein hiver 1971

La tempête tropicale ABELA est ce qu'on appelle un système hors saison, dans la mesure ou elle a évolué en plein hiver 2016. Cette situation inhabituelle s'est déjà produite par le passé. Parmi ces systèmes d'hors saison, il y a la tempête tropicale ODETTE, née en plein mois de juillet 1971 au nord-est des Mascareignes.

ODETTE (juillet 1971) vs ABELA (juillet 2016)

Il y a 46 ans, durant l'hiver 1971, le bassin sud-ouest de l'océan indien nous sortait une bizarrerie météorologique. Alors que nous sommes en plein mois de juillet, une cyclogenèse s'opère au sud des Chagos. En temps normal, la grande majorité de ces tentatives n'aboutissent pas en raison de conditions environnementales non propices. Mais cette fois-ci, le minimum réussi à s'organiser au point que les météorologues de l'époque baptise le système ODETTE. Celui-ci évolue du 9 au 16 juillet d'abord sur une trajectoire sud du 9 au 14. Puis, la perturbation vraisemblablement affaiblie est rejetée vers l'ouest sous l'effet des hautes pressions subtropicales jusqu'à son comblement définitif au nord de Rodrigues le 16. Il existe peu d'information concernant l'intensité du phénomène. Selon l'International Best Track Archive for Climate Stewardsheap (IBTRACS), ODETTE ne semble pas avoir dépassée le stade de tempête modérée. Le pic d'intensité a peut-être été atteint le 14 juillet avec une intensité de 50 kt. Sur ce point, ABELA a une légère longueur d'avance, puisque ce dernier avait réussi à atteindre le stade de forte tempête tropicale en juillet 2016, faisant de ce système un phénomène vraiment spécial.

Contexte de l'époque

La Tempête ODETTE était considérée comme le 15e système baptisé de la saison cyclonique 1970/1971. Néanmoins, de nos jours, l'année cyclonique s'étendant du 1er juillet au 30 juin, la tempête peut être considérée comme faisant partie de la saison 1971/1972. La saison 1970/1971 fut particulièrement active avec un grand nombre de systèmes baptisés, dont 10 ont atteint au moins le stade de cyclone tropical. Au niveau du contexte climatique, cette saison se déroulait durant un épisode La Nina modéré dans le pacifique. Quant à la saison 1971/1972, elle fut moins active avec un nombre officiel de baptême de 8. Aujourd'hui, on pourrait considérer qu'il est en réalité de 10, si on rajoute ODETTE ainsi que la forte tempête RHODA qui a évolué entre 80 et 90E, zone encore sous responsabilité australienne à l'époque. Rajoutons qu'au cours de la saison 1971/1972, l'île Rodrigues fut durement secouée par le terrible cyclone FABIENNE et Madagascar subissait directement 3 systèmes, AGNES, HERMIONE et surtout EUGENIE qui provoqua la mort de 77 personnes et fit 78 disparus.

PR

  • Source : Météo France Océan Indien / IBTRACS
  • Image d'illustration : C. PEGOUD

​Signaler une faute

 

flashback

Ajouter un commentaire