MEDIA SOCIAL SPECIALISE SUR LES CYCLONES ET LES EVENEMENTS METEOROLOGIQUES DANS L'OCEAN INDIEN ET LE MONDE

 

Agnielle 211195 00utc

CTTI AGNIELLE, novembre 1995

Novembre 1995, dans la partie sud-est de l'océan indien, une cyclogenèse se met en place. Celle-ci aboutira quelques jours plus tard, sur un système marquant de l'océan indien. D'abord DARYL, puis AGNIELLE en traversant le 90E, ce cyclone ouvre la saison 1995/96 sur les chapeaux de roues, en atteignant le stade de cyclone très intense aussi tôt dans la saison.

Agnielle le 21 nov 1995 à 00z en peine intensification explosive (NOAA)

D'abord baptisé DARY par les australiens, le système devient AGNIELLE en traversant le 90E. Ce changement de nom était la procédure en vigueur à cette époque. Cela n'est plus le cas aujourd'hui, puisque le phénomène garde désormais, le même nom en passant du bassin sud-est au bassin sud-ouest de l'océan indien. Favorisé par une amélioration de l'alimentation en basse couche, AGNIELLE enregistre une intensification soutenue à partir du 19, et devient cyclone tropical en fin d'après-midi. Le 21, tout en fléchissant vers le sud-ouest, le météore connait une intensification explosive et atteint le stade de cyclone très intense dans la nuit. Au plus fort de son intensité, AGLINELLE générait des rafales estimaient à 322 km/h avec une pression descendue à 905 Hpa. A noter, que Météo France avait très largement sous-estimé l'intensité du phénomène à l'époque. Après un gros travail de ré-analyse, AGNIELLE fut justement classé CTTI.

Trajectoire du cyclone AGNIELLE

Après avoir connu une intensification ultra soutenue, le cyclone plonge vers le sud, en direction de condition de plus en plus marginale. Le système gardera tout de même le stade cyclone tropical jusqu'au 24 novembre 1995, avant de s'affaiblir très rapidement, passant du stade de cyclone à celui de tempête modérée en une journée. AGNIELLE, lançait de façon spectaculaire la saison et restera heureusement loin de toutes terres habitées. Rien ne présageait à ce moment, que quelques semaines plus tard, l'océan indien sud-ouest vivrait un nouvel épisode cyclonique intense, avec cette fois-ci, des conséquences beaucoup plus dramatiques.

PR

source : Météo France / NOAA / firinga.com

flashback

Ajouter un commentaire