BLOGS À SUIVRE : ALERTE METEO REUNIONVOYAGEOI.COM

Billets de patrabeson

  • Prévisions pour la saison cyclonique 2013-2014 en Australie

    Image du Cyclone Tropical YASI en 2011.Une activité proche de la moyenne saisonnière

    Le Bureau Météorologique Australien vient de sortir ses prévisions concernant la saison cyclonique 2013-2014. Voici les principaux chiffres à savoir.

    Ensemble du Territoire Australien

    Selon le BOM, l'activité cyclonique 2013-2014 en Australie est susceptible d'être proche de la moyenne. Le nombre moyen de cyclogenèse est de 11 pour l'ensemble du territoire Australien. L'agence évalue à 57% la probabilité que ce chiffre soit soit dépassé et à 43% qu'il soit en dessous.

    Lire la suite

  • Secheresse à la Réunion : Mesures de restriction de la consommation d’eau

     "Le Préfet a décidé de prendre des mesures de restriction de l’usage de l’eau sur l’ensemble du territoire de La Réunion. Le niveau des ressources en eau est en baisse constante. Cette première partie de saison sèche est la plus sèche jamais enregistrée depuis au moins 50 ans. Le déficit pluviométrique est particulièrement important sur les régions ouest, et nord-est de l’île.

    Le niveau de ressource en eaux superficielles est en baisse régulière : les cours d’eau (Bras de Cilaos, Bras des lianes, rivières des Roches et des Marsouins,...) ont d’ailleurs atteint des niveaux qui se rapprochent déjà des minimums. Les nappes d’eau souterraines de cinq secteurs voient leurs niveaux moyens passer en-dessous des minimums historiques. Il s’agit de Saint-Pierre, Saint-Gilles, Saint-Denis, Bras-Panon et Saint-Benoît.

    Lire la suite

  • USAGI, 25 morts dans le sud de la Chine

    USAGI le 20/09/2013 à 0132 GMTLe typhon USAGI fait 25 morts dans le sud de la Chine.

    Mise à jour du 23/09/13 à 09H40

    Accompagné de pluies torrentielles et de vents soufflant à 165 km/h, Usagi ("lapin"en japonais) a frappé dimanche la côte chinoise vers 19 h 40 (11 h 40 à Paris) au niveau de la ville de Shanwei, faisant au moins 25 morts, a annoncé la télévision nationale chinoise CCTV sur son site Internet. Hong Kong évite le pire, le typhon est passé beaucoup plus loin qu'initialement prévu.

    Lire la suite

  • Bilan Climatique du mois d’Août à la Réunion

    Points marquants de ce mois d’Août 2013 à la Réunion (source : Météo France)

    Un mois très ensoleillé et globalement sec malgré un fort épisode pluvieux en fin de mois. A noter deux épisodes de fortes houles.


    Précipitation

    Largement déficitaires (-25% par rapport à la normale 1981-2010). Août 2013 est le septième mois déficitaire consécutif.

    Dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31, l’arrivée d’une masse d’air nettement plus humide en phase avec une anomalie en haute altitude provoque de fortes pluies sur la partie est de l’île.
    Cumuls maxima relevés en 12 heures (glissants):

    Hauts de Ste-Rose : 172 mm, Chemin Ceinture : 164 mm dont 81 mm en 1 heure (le 31 août entre 3h54 et 4h54), Bellevue Bras-Panon. : 86 mm

    Insolation

    Mois d’août le plus ensoleillé depuis que l’on dispose de suffisamment de postes mesurant le rayonnement (1990). Le rayonnement global est supérieur de 5,5 % à la moyenne 2001-2010.

    Houle

    Du 1 au 3 : houle de sud-sud-ouest atteignant 4m en hauteur moyenne et déferlant sur les côtes ouest et sud
    du département .
    Du 20 au 23 : houle australe de sud-ouest déferlant sur les côtes ouest et sud de La Réunion. Le 21 août à la
    mi-journée, elle a atteint autour de 5m en moyenne sur le sud-ouest (estimation).

    Le bilan complet effectué par Météo France ici


     

     

     

     

  • Une saison des pluies normale à supérieure à la normale?


    Le 17ème forum sur les prévisions climatiques régionales d'Afrique australe s'est tenue à Harare, au Zimbabwe, du 28 au 30 Août 2013, pour la présentation des prévisions pour la saison des pluies 2013/2014, concernant les régions de la SADC*.

    Alors que la sécheresse sévit actuellement à la Réunion et que le besoin en eau se fait de plus en plus pressant, l'Organisation Mondiale Météorologique prévoit pour la région comprenant Madagascar et Maurice une saison des pluies normale, à supérieure à la normale, de Décembre 2013 à Février 2014. Toujours selon l'OMM, le sud - ouest de l’Angola, la Namibie, la moitié ouest du Botswana, la plupart des régions du centre et de l'ouest de l'Afrique du Sud et le Lesotho, sont susceptibles de recevoir des précipitations au-dessus de la normales, alors que la moitié orientale de la Tanzanie devrait enregistrer à contrario, des précipitations normales voir inférieures à la normales.

    Le compte rendu complet (en Anglais) de l'OMM ici.

    (Source : OMM)

    *(SADC )Communauté de développement d'Afrique australe

    Les 9 États fondateurs sont :
    • Drapeau de l’Angola Angola
    • Drapeau du Botswana Botswana
    • Lesotho Lesotho
    • Malawi Malawi
    • Mozambique Mozambique
    • Swaziland Swaziland
    • Tanzanie Tanzanie
    • Zambie Zambie
    • Zimbabwe Zimbabwe
    Le total des membres est passé à 15 avec les adhésions de :
    • Drapeau de la Namibie Namibie - 31 mars 1990
    • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud - 30 août 1994
    • Maurice (pays) Maurice - 28 août 1995
    • République démocratique du Congo République démocratique du Congo - 8 septembre 1997
    • Madagascar Madagascar - 18 août 2005 (suspendu suite aux évènements de mars 2009)
    • Seychelles Seychelles - 8 septembre 1997 - 1er juillet 2004, 2008

  • EL NINO - influence sur les lieux de cyclogénèses?


    Avant le début de chaque saison cyclonique, la question la plus fréquemment posée est de savoir si la saison à venir sera active ou pas. ENSO (El Niño Oscillation australe) est un facteur particulièrement surveillé car il serait déterminant dans l'ampleur de l'activité cyclonique dans plusieurs bassins. Dans le bassin sud ouest de l'Océan Indien, son influence est loin d'être évidente. Cependant, le Bureau of meteorology Australien a réalisé une carte qui permettrait d'identifier les lieux propices aux cyclogenèses, en fonction que l'ENSO soit en phase Neutre, El Nino ou La Nina. Ces cartes sont réalisées à partir de données sur 36 ans (1969/1970 à 2005/2006). Selon les prévisions réalisées au 02/09/13 par le BOM (voir carte en bas de page), la saison cyclonique 2013-2014 devrait se dérouler globalement en phase plus ou moins neutre. En observant les cartes on peut voir qu'en phase "Neutre" les zones de cyclogénèses sont plutôt bien réparties sur toute la longeur de l'Océan Indien sans qu'il y ait une région plus préviligiée que d'autres. Le BOM publiera le Mardi 15 Octobre 2013 ses prévisions sur la saison cyclonique 2013-2014. Cette date est le premier grand rendez vous des chasseurs de cyclone pour l'Océan Indien Sud, ouvrant le bal des prévisions sur l'activité cyclonique à venir.


     



     

  • JUILLET 2013 : le plus sec jamais enregistré à La Réunion depuis 50 ans (Météo France Réunion)

    ACTUALITE DU MOIS PAR METEO FRANCE REUNION


     

    Rapport à la normale(%) JUILLET 2013 
     

    "Après 4 saisons des pluies consécutives déficitaires, la saison des pluies 2012-2013 (décembre à avril) s'est montrée plus généreuse, affichant un bilan global légèrement excédentaire (proche des +5%). Cet excédent est essentiellement dû aux pluies générées par les 2 systèmes tropicaux (Dumile et Felleng) qui ont transité à proximité de notre île au début de l'année. Ces pluies ont permis de résorber une partie des déficits qui perduraient dans le sud-ouest de l'île depuis 2 ans.

    La saison sèche a débuté par des mois de mai et de juin fortement déficitaires (respectivement -50% et -40%). Le mois de juillet, quant à lui, affiche un déficit record (-60% en moyenne), ce qui le classe au 1er rang des mois de juillet les plus secs depuis 50 ans (bilan établi à partir de 30 postes).

     

    Cumul en Juillet 2013 

     

    En panne d'alizés humides, la partie est de l'île, pourtant la plus arrosée, affiche des déficits entre -60 et –70%. Le nord-ouest est resté très sec par manque de débordements pluvieux ; les déficits sont proches de -80% dans ce secteur. Au final, c'est le sud-ouest qui bénéficient des déficits les plus faibles (-50% en moyenne) et notamment certains postes du Tampon et de l'Entre-Deux qui présentent un bilan proche de la normale (-5%). Les pluies liées au passage d'un froid assez actif dans la nuit du 18 au 19 ont contribué en grande partie à limiter les déficits dans cette partie de La Réunion.

    Quelques chiffres :
    - il est tombé moins de 5 mm d'eau sur de nombreux postes du nord-ouest. - au Chaudron, on n'a relevé que 7,5 mm (la normale étant de 38 mm), soit le 4ème plus faible cumul depuis 45 ans.
    - le poste le plus arrosé en juillet (Hauts de Ste-Rose) n'a recueilli "que 248 mm", ce qui correspond au plus
    faible cumul jamais enregistré pour un mois de juillet depuis l'ouverture du poste en 1973 (la normale étant de 903 mm pour ce poste en juillet)."

    (Source : Météo France Réunion)

    A la vue des trimestres (mai-juin-juillet) depuis 50 ans, celui de 2013 est le plus sec jamais enregistré; le déficit moyen sur les 3 mois s'établit à 50%. La faiblesse des alizés, nettement moins humides qu'habituellement explique en grande partie ce déficit record. (Source : Météo France)

     

  • Fil d'actu sur le Typhon UTOR

    Le typhon UTOR frappe la Chine

    Le super Typhon UTOR a frappé les Philippines à 3H ce matin (19H00 GMT Dimanche). C'est l'île de Luzon qui a été particulièrement impacté selon le chef de l'agence des catastrophes naturelles.

    Mercredi 14 Aout 2013

    11H00 : Vidéos des conditions cycloniques dans le mur de l'oeil du Typhon UTOR en Chine (TyphoonHunter)

    10H50 : Le Typhon UTOR est entrain d'aborder les côtes chinoises à l'ouest du Guangdong. Les rafales du systèmes atteignent les 160 km/h.

    Lire la suite

  • La "météo" un nouveau business

     


    meteo_20_esAvez-vous déjà entendu parler de la "météo sensibilité"? C’est un nouveau marché dans lequel la société Climpact-Metnext exerce. Leur domaine de compétence, croiser les statistiques des données économiques et météorologiques afin d’aider leur clientèle (qui souvent sont de grands groupes tel que Coca, EDF ou GDF Suez entre autre) a mieux gérer les aléas climatiques et l’impact de la météo sur leur activité. En clair la PME mesure l’impact du temps sur leurs affaires, analyse les historiques de vente et les données météo sur plusieurs années et fournisse à la fois des prévisions de vente pour les ­semaines à venir. Elle propose également des analyses de risque sur la saison. Ce marché serait un nouvel "Eldorado" puisque selon Harilaos Loukos gérant de la société Climpact-Metnext, "80% de l’économie est météo sensible". Météo Protect est une autre société surfant sur la vague. Eux se chargent d’assurer les entreprises contre les aléas météos.

    Et Météo France dans tout ça?

    Et bien eux aussi tirent leur épingle du jeu avec 38 millions d’euros glanés en vendant leurs prévisions à des entreprises, tout comme la société Noveltis qui a développé un outil de prévision des vagues scélérates responsables de plusieurs naufrages dont des porte-conteneurs. Autant dire que des sociétés maritimes sont prêtes à débourser des sommes importantes pour garder leurs navires en un seul morceau. Météo Consult concurrent direct de Météo France s’adresse au grand public, en proposant des services aux particuliers. Voilà quelques entreprises parmi tant d’autres qui ont flairé le bon tuyau et on peut être sur que ce marché est amené à se développer encore.

    Qu’en est-il de ce marché à la Réunion?

    Des entreprises exercent t’elles déjà dans ce domaine? Le Département est en tout cas une région particulièrement exposé aux aléas climatique (fortes pluies, Cyclones tropicaux) et l’impact sur l’activité économique de l’île est réel. Pour exemple, combien coûte aux entreprises lorsque la route du littoral est fermée après de fortes pluies ou à cause de la houle, a combien peut-on évaluer le préjudice pour les entreprises ou les particuliers suite à la destruction du pont de la ravine Saint Etienne, ou encore combien coûte aux entreprises et aux agriculteurs la sécheresse qui a sévi dans le Sud Ouest et le Sud de la Réunion. Sans doute déjà des entreprises, des sociétés d’assurances et Météo France sont sur le coup. Peut-il y avoir des dérives ou des surenchères, difficile de le dire pour leur moment. En revanche, il est capitale que l’accès à l'information météorologique et cyclonique reste le plus souvent que possible gratuite, à l'instar de ce que font les services de surveillances météorologiques Américains ou Australiens dont l’accès à leurs données et productions (de qualités) restent dans la très grande majorité accessible gratuitement. Du côté de Météo France la politique est un peu différente, puisque l'accès semble plus restreinte.

    Source : capital.fr  "Qu’il vente ou qu’il pleuve, le business de la météo est au beau fixe"


     

     

  • Météo France dans l'Océan Indien

    Météo France dans l'Océan IndienÀ la Réunion, Météo-France compte environ 90 agents et 80 observateurs bénévoles répartis dans toute l’île qui effectuent les relevés climatologiques.

    Le service assure toutes les missions de base de la météorologie (observation, prévision, climatologie) sur un domaine de compétence qui inclut la Réunion, Mayotte et les TAAF.

    Son expertise en matière de surveillance et de prévisions cycloniques lui a valu d’être désigné Centre météorologique régional spécialisé (CMRS) pour les cyclones tropicaux par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) en 1993.

    Le service assure également l’exploitation des stations météorologiques implantées sur les îles éparses : Tromelin, Europa, Juan de Nova et Glorieuses.

    Quelques Dates :

    1934 : première station météorologique à la Montagne au lieu dit « La vigie ». Dans le même temps, deux autres stations, tenues par des bénévoles, sont implantées à Saint-Pierre et à la plaine des Cafres. La Direction de la Météorologie s’installe peu de temps après au Barachois.

    1936 : les premiers pilots (lâchers de ballon sonde pour déterminer le vent en altitude) sont effectués. Quatre observations sont transmises quotidiennement à Tananarive (Antananarivo) où la France entretient un centre météorologique déjà bien développé.

    1959 : le Service météorologique, rattaché depuis 10 ans au Service météorologique de Madagascar, devient autonome.

    Fin 1962 - Début 1963 : le Centre météorologique principal du Chaudron est implanté sur le site qu’il occupe encore actuellement.

    1993 : Météo-France à la Réunion est désigné Centre météorologique régional spécialisé (CMRS) pour les
    cyclones tropicaux