VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Saison cyclonique 2019/2020 : Préparer, mobiliser et sensibiliser !

18 Novembre 2019 : 18h30 - Le top départ de la saison cyclonique 2019/2020 à la Réunion, a été donné ce lundi après-midi dans les locaux de Météo-France océan indien par M. Jacques Billant, Préfet de la Réunion. 

Préparer, mobiliser et sensibiliser !

Les locaux de Météo-France à la Réunion était bondé de monde en ce Lundi 18 Novembre après-midi. Des représentants des services de l'État, des collectivités, entreprises et médias, étaient conviés pour l'ouverture et la présentation de la saison cyclonique 2019/2020. M. Jacques Billant, Préfet de la Réunion, M. Emmanuel Cloppet, Directeur interrégional de Météo-France océan indien et M. Vassilli Czorny de l'État Major de la zone de défense à l'EMZ, se sont succédés pour un large tour d'horizon sur le risque cyclonique à la Réunion, les tendances pour la saison 2019/2020 et un rappel du dispositif d'alerte cyclonique.

Saison cyclonique 2019 2020 prefet reunion

- Préfecture de la Réunion -

Cette rencontre qui a lieu tous les ans, a pour objectif de préparer et mobiliser les services de gestion de crise. Elle vise également à sensibiliser la population sur ce risque particulièrement dangereux et potentiellement dévastateur. Comme l'a souligné le Préfet, nous sommes tous acteurs de notre protection. La population est donc invitée à prendre toutes les mesures et précautions d'usages pour se préparer à la saison cyclonique et à se remémorer les conduites à tenir en fonction des différents niveau d'alerte. Cela d'autant plus que l'activité cyclonique au cours de cette saison 2019/2020, pourrait être localisé dans la partie Ouest du bassin, ce qui accroit le risque d'impact pour les terres habitées.

Êtes-vous prêts à faire face en cas d'impact cyclonique ?

Emmanuel Cloppet est également revenu brièvement sur la saison cyclonique 2018/2019, qualifiée d'exceptionnelle et meurtrière. Avec un nombre total de système record et une proportion de cyclone largement supérieur à la normale, 2018/2019 entre dans les annales du Sud-Ouest de l'océan indien. Malgré une activité hors norme, la Réunion fut épargnée. Une chance que n'a pas eu le Mozambique meurtrie par les cyclones Idai et Kenneth.

Emmanuel cloppet meteo france ocean indien

Pour cette saison 2019/2020, le nombre de système baptisé pourrait être compris entre 8 et 11, avec une incertitude importante sur ce scénario. Le taux de conversion de tempête en cyclone est prévu supérieur à la normale. Enfin, la saison devrait connaître un léger retard à l'allumage, avec un mois de Novembre vierge et un possible démarrage au cours du mois de Décembre. Le Directeur de Météo-France insiste sur le fait qu'il s'agit de tendance et non de prévision exacte et encore moins d'une prévision d'impact pour les terres habitées. Le plus important n'est pas de savoir si impact il y aura, mais de se demander si on est prêt dans le cas où cette situation se présente.

Rappel du nouveau dispositif

Enfin, cette présentation de la saison 2019/2020 s'est achevée avec l'intervention de Vassilli Czorny qui a effectué un rappel du nouveau système d'alerte cyclonique. Les épisodes Berguitta et Fakir ont mis en lumière les angles morts de l'ancien système. Une réforme du plan ORSEC cyclone a donc été opérée lors de la saison cyclonique précédente. Le facteur pluie entre désormais en compte dans la prise de décision. L'alerte rouge peut ainsi être décidée en cas de pluies exceptionnelles associées à un système dépressionnaire menaçant (tempête ou cyclone). Avec le système actuel, l'alerte rouge aurait probablement été déclenchée pour Berguitta et Fakir. 

Systeme alerte cyclonique la reunion

L'autre changement significatif du dispositif est le rajout d'une alerte violette. Si l'alerte rouge entraîne un confinement de la population, l'alerte violette signifie un confinement généralisé, y compris des services de gestion de crise qui pouvaient encore circuler pour assumer leurs missions durant l'alerte rouge. L'alerte violette est déclenchée dans le cas où des rafales supérieures à 200 km/h seront ressenties sur l'île. À noter qu'après une alerte violette, un nouveau passage en alerte rouge est prévu avant la phase de sauvegarde. En revanche, en cas d'alerte rouge sans passage en alerte violette, on passera directement en phase de sauvegarde.

La fin de la confusion entre dispositif ?

Enfin, il est à souligner que dans un souci de simplification, seul le dispositif d'alerte cyclone sera utilisé en cas de menace cyclonique. Le dispositif de vigilance météorologique (forte pluie et vent fort) sera mis en sourdine durant la durée de l'alerte cyclonique. C'est donc la fin de la superposition alerte cyclonique et vigilance météorologique qui était source de confusion. 

Au cours des prochains mois, la population devra s'informer régulièrement sur l'évolution de la situation météorologique. Toutes les informations en cas d'activité cyclonique ou de vigilance météorologique en cours sont à retrouver sur le site de Météo-France. Enfin, noter que la Prefecture de la Réunion est présente sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. N'hésitez pas à vous y abonner pour être informé en cas d'alerte cyclonique.

PR

Réunion

Ajouter un commentaire