Risque élevé de formation d'une tempête dans le Golfe du Bengale

13 Mai 2020 : 06 UTC

La probabilité de cyclogenèse pour les 5 prochains jours est élevée dans l'océan indien Nord. La zone suspecte 91B située dans le secteur Sud-Est du Golfe du Bengale, pourrait se creuser significativement avec la possibilité de formation d'une tempête tropicale en fin de semaine ou ce Week-End.

Risque élevé de formation d'une tempête dans le Golfe du Bengale

Après la cyclogenèse morte née du début du mois de Mai, l'océan indien Nord semble cette fois-ci mieux disposé pour un démarrage de la saison cyclonique 2020. Une zone suspecte numérotée 91B est sous surveillance dans le secteur Sud-Est du Golfe du Bengale. Les données scatérométriques (SCASAT) montrent la présence d'une faible circulation à l'Ouest du Sud des îles Andaman et Nicobar, avec une activité convective pour l'instant désorganisée.

Risque de formation tempête ocean indien

Les principaux modèles de prévision numérique s'accordent sur un développement significatif de cette zone suspecte au cours des 5 prochains jours. Le signal de formation d'un tempête tropicale est très élevée. Les données probabilistes du centre européen estime à 80% le risque de voir une tempête tropicale évoluée au large des côtes Est de l'Inde à partir de Dimanche et au-delà de 90% Lundi prochain.

Potentiel pour un phénomène majeur ?

Les réseaux ensemblistes des modèles IFS et GFS de ce Mardi 13 Mai à 0z, suggèrent un système ayant le potentiel pour devenir un phénomène majeur durant son évolution à l'intérieur du Golfe. Concernant la trajectoire, un déplacement vers l'Ouest à Ouest Nord-Ouest dans un premier temps semble l'option retenue. Par la suite, la situation synoptique et l'évolution de l'intensité de l'éventuel futur système pourrait entrainer un changement de cap vers le Nord.

Prevision track

Attention, ce scénario est à prendre avec du recul. Ces simulations peuvent connaître des modifications importantes. Le flop du signal de cyclogenèse précédent est là pour nous le rappeler. En attendant, la situation sera à suivre de près ces prochains jours dans le Golfe du Bengale. Le prochain système baptisé sera nommé Amphan

PR

bassin nord

Ajouter un commentaire