MEKUNU premier cyclone de la saison 2018 de l'océan indien nord

MEKUNU s'est rapidement intensifié pour devenir un cyclone tropical selon le centre des cyclones de New Delhi. Les conditions environnementales restent favorables à la poursuite de son renforcement et un atterrissage sur le sultanat d'Oman est plus que jamais d'actualité.

Premier cyclone de la saison

Depuis son baptême mardi soir par le Centre Météorologique Régional Spécialisé (CMRS) de New Delhi, MEKUNU a poursuivi son intensification à un rythme soutenu. Le système qui a été baptisé hier soir est devenu le premier cyclone tropical de la saison cyclonique 2018 de l'océan indien nord.

Le phénomène qui a redressé sa trajectoire en direction du nord nord-ouest va passer au plus près des côtes orientales de Socotra dans les heures qui viennent, à une distance à priori suffisamment éloignée. De plus, l'île se situe dans le demi cercle dit maniable, ce qui devrait limiter l'impact de MEKUNU.

MEKUNU ©CIMSS

©CIMSS

Sur cette trajectoire, le cyclone va par la suite se rapprocher franchement de la péninsule arabique tout en continuant de s'intensifier, profitant de conditions environnementales favorables à son renforcement.

Un cyclone potentiellement dangereux

C'est un cyclone potentiellement dangereux qui pourrait frapper les côtes du Sultanat d'Oman samedi matin selon le CMRS de New Delhi. Le sultanat n'a plus été directement impacté depuis le cyclone tropical PHET en juin 2010.

PR

  • Source : CMRS New Delhi
  • Image d'illustration : IMD

bassin nord

Ajouter un commentaire