LIUA est la première tempête baptisée de l'hémisphère sud

Le pacifique sud a grillé la politesse à l'océan indien sud avec le baptême de la tempête tropicale LIUA.

Very busy!

L'actualité cyclonique mondiale est actuellement très chargée. C'est quasiment l'ensemble des bassins cycloniques de la planète qui sont plus ou moins actif hormis l'océan indien nord. Même la méditerranée pourrait être intéressante à suivre avec la possible formation d'un Medicane. Je vous invite d'ailleurs à lire l'article publié précédemment concernant cette éventuelle future cyclogénèse méditerranéenne.

L'hémisphère sud est également actif. Du côté de l'océan indien, la zone suspecte 92S est sous surveillance. On veillera le moindre signe de début de cyclogenèse concernant ce minimum. Mais comme l'objectif de ce blog est le suivi de l'ensemble des tempêtes ou cyclones évoluant à travers le globe, je me dois de parler de LIUA qui semble évoluer dans l'anonymat complet du côté du pacifique sud.

Prévision trajectoire et intensité tempête LIUA ©Météo France NC

©Météo France NC

Cette tempête tropicale a quand même le mérite d'être le premier système baptisé de la saison 2018/2019 pour l'ensemble de l'hémisphère sud. En revanche, ceux qui me suivent régulièrement sauront que ce statut est biaisé par le fait qu'il est probable qu'une tempête tropicale non baptisée a évolué dans l'océan indien sud-ouest il y a quelques jours. Mais passons...

La tempête LIUA ne représente pas de menace pour les terres habitées

La tempête tropicale LIUA était située en début de nuit à environ 900 km au nord de la Nouvelle Calédonie. Le système se dirige vers le sud-est à la vitesse de 15 km/h ce qui le rapproche du cailloux. Mais se rapprochement ne devrait être que temporaire dans la mesure ou un net redressement en direction de l'ouest est attendu d'ici les prochaines 24 à 36h.

LIUA devrait rester un phénomène tropical d'intensité anecdotique puisque le stade de tempête tropicale modérée n'est pas prévu être dépassé. D'une part, l'eau est encore un peu trop fraîche en cette période de l'année pour supporter un tel phénomène. Ensuite, la présence d'un cisaillement d'altitude qui pourrait même se renforcer devrait être rédhibitoire pour LIUA. Bien que l'activité convective associé au phénomène soit forte, cette tempête ne représente pas de menace cyclonique pour les terres habitées environnantes.

Ca bouge déjà dans le sud alors que l'hémisphère nord n'en a pas fini avec sa saison cyclonique. Visiblement l'hémisphère sud avec cette saison 2018/2019 n'a pas envie de rater son démarrage comme ce fut le cas la saison passée. 

PR

  • Source : CMRS de Nadi / Météo France NC / JTWC
  • Image d'illustration : Météo France NC

ouragan

Ajouter un commentaire