VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

LEKIMA devient un puissant et dangereux Super Typhon pour le JTWC

LEKIMA a atteint le statut de Super Typhon avec des rafales approchant les 300 km/h selon JTWC. Les îles japonaises de Miyako et Yaeyama vont être impactées par le coeur du violent phénomène dans la nuit.

LEKIMA Super Typhon pour le JTWC

Pour le JTWC, LEKIMA est devenu le deuxième Super Typhon de la saison cyclonique 2019 du pacifique Nord-Ouest. La signature satellite du cyclone est impressionnante. La convection principale qui est de taille concentrée est symétrique avec la présence d'un oeil bien circulaire au coeur. Tout autour du système, de larges bandes périphériques donnent encore plus d'ampleur à ce typhon. Selon l'agence américaine, LEKIMA est estimé avoir une intensité de 130 kt (240 km/h) à 09 utc. Quant aux rafales, elles ne sont pas loin d'atteindre les 300 km/h.

super typhon lekima

Le système a pleinement profité de conditions environnementales favorables pour se renforcer rapidement au cours des dernières heures. En surface, le contenu énergétique est plus que favorable avec une température de la surface de l'eau autour des 30°c. En altitude, le cisaillement est faible alors que la divergence est optimale. Le pic d'intensité est probablement atteint ou proche d'être atteint. Selon le JTWC, le stade de Super Typhon devrait être maintenu au cours des prochaines 12h.

Des heures difficiles pour Miyako et Yaeyama

Cela signifie que les îles Miyako et Yaeyama ont de forte chance d'être impacté par un Super Typhon, ce qui est une mauvaise nouvelle pour ses habitants. Le mur de l'oeil étant de taille réduite, il faudrait un passage direct sur une des îles pour connaître les conditions paroxysmiques associées au cyclone. La distance de passage au plus près sera donc déterminante. Quoiqu'il en soit, Miyako et Yaeyama sont parties pour vivre des heures difficiles avec des conditions à minima cycloniques.

À noter que l'aéroport de Miyako a mesuré une rafale de 101 km/h à 08:08 utc. L'imagerie radar permet de constater que les premières bandes périphériques actives ont commencé à affecter l'île et se rapproche également de Yaeyama. Pour l'heure, c'est cette dernière qui pourrait se retrouver le plus près du dangereux mur de l'oeil de LEKIMA.

PR

Source : JMA / JTWC / RAMMB

pacifique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire