VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

La tempête tropicale Kyarr vers la péninsule arabique

25 Octobre 2019 : 06 UTC - L'océan indien Nord se réveille avec, comme prévu, la formation de la tempête tropicale Kyarr. Le système qui semble disposer du potentiel pour devenir un cyclone tropical, va se diriger vers la péninsule arabique.

Kyarr 4e tempête de la saison cyclonique 2019

Comme envisagé, l'activité cyclonique dans l'océan indien redémarre en mer d'Arabie. La zone suspecte sous surveillance au cours des derniers jours, a accompli sa cyclogenèse pour devenir le 4e système baptisé de la saison cyclonique 2019 de l'océan indien Nord. Le phénomène qui a donc atteint les critères de baptême a été nommé Kyarr par le CMRS de New Delhi, un nom proposé par le Myanmar. La tempête qui est située à environ 200 km des côtes Ouest de l'Inde, est encore d'intensité modérée. Mais les conditions environnementales apparaissent favorables pour une intensification significative et la signature satellite s'améliore rapidement avec déjà la présence des prémices d'un oeil.

Cyclonic storm kyarr- IMD - Satellite INSAT3D

Au cours des prochaines heures, Kyarr est prévu effectuer un demi-tour et adopter une trajectoire orientée globalement vers l'Ouest Nord-Ouest. Ce scénario est proposé par les modèles IFS et GFS qui suggèrent que le système traverse la mer d'Arabie d'Est en Ouest. Toutefois, il est à noter une divergence avec le modèle euro Ukmo qui suggérait hier soir une trajectoire plutôt orientée vers le Nord-Ouest de l'Inde. Pour les agences humaines (CMRS New Delhi & JTWC) le scénario d'une trajectoire Ouest Nord-Ouest est la plus plausible, avec un rapprochement progressif de la péninsule arabique.

Menace potentielle pour la péninsule arabique ?

En termes d'intensité, la tempête tropicale Kyarr semble avoir le potentiel pour devenir un cyclone tropical. En se déplaçant vers l'Ouest, Kyarr va évoluer sur des eaux chaudes (entre 28 et 29°c) et dans un couloir de cisaillement faible à modéré. Ce système sera donc à suivre de très près au cours de ces prochains jours pour Oman et le Yemen.

PR

bassin nord

Ajouter un commentaire