L'hésitante onde tropicale 92L impacte actuellement l'arc antillais

  • Par
  • Le 29/07/2020 à 10:03
  • Dans Blog Cyclone
  • 0 commentaire

29 Juillet 2020 : 05 UTC

La forte activité convective associée à l'onde tropicale 92L impacte actuellement les petites Antilles, provoquant une dégradation des conditions météorologiques. La convection et la circulation de basse couche ont toujours du mal à s'organiser au coeur du système. Le phénomène présente une structure plutôt semblable à une dépression de mousson.

Les Petites Antilles impactées par l'onde tropicale 92L

Comme prévu, l'onde tropicale 92L suivi depuis plusieurs jours avec beaucoup d'intérêt dans l'Atlantique Nord, affecte actuellement les Petites Antilles. Les bandes actives associées au système traverse en ce moment l'arc antillais. L'imagerie radar de Météo-France Antilles-Guyane, permet de suivre l'évolution de l'activité pluvio-orageuse plutôt marquée de l'onde tropicale. La dégradation concerne actuellement une zone allant de Sainte Lucie à la Dominique en passant par la Martinique. Elle va par la suite s'étendre vers les îles du Nord et les Grandes Antilles, à mesure que le système évolue rapidement vers l'Ouest Nord-Ouest.

Simulation des rafales selon le modèle IFS, sortie du 28/07 à 18UTC - Les vents les plus forts sont situés sur le quadrant Nord de la circulation. Des rafales de 80 à 100 km/h sont susceptibles d'être ressenties sur les Antilles, les rafales les plus fortes étant potentiellement pour les îles du Nord et Porto Rico.

La plus grande prudence est de mise sur l'arc antillais, en raison de conditions tempétueuses actuelles ou à venir. Météo France AG a diffusé des bulletins de vigilance pour la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin et des storm warning ont également été lancées par le National Hurricane Hunter. Les populations de l'ensemble des Antilles sont invités à se renseigner régulièrement sur l'évolution de la situation via le site du NHC ou de Météo-France Antilles Guyane. Il est fortement recommandé de suivre et respecter les consignes de sécurité diffusées par les autorités locales.

Une dépression de mousson ?

L'onde tropicale 92L présente une structure dissymétrique qui ferait plutôt penser à une dépression de mousson qu'à un système classique. Selon les investigations aériennes effectuées par les Hurricane Hunters de la NOAA, les vents les plus forts sont a priori situés loin du centre de la circulation dépressionnaire, cette dernière étant difficilement décelable. Dans le même temps, l'activité convective a toutes les peines du monde à s'organiser autour d'un centre. Ce type de perturbation met généralement plus de temps à se développer et présente en fin de cyclogenèse une structure large.

Onde tropicale forte martinique guadeloupe 2020

Une structure nuaguese allongée et l'absence d'une convection principale centrale consolidée, le tout associé à une circulation de basse couche pas vraiment convaincante pour le moment - Image Windy

Le NHC propose que le stade du baptême soit atteint, même si le CMRS avoue avoir du mal à suggérer un scénario solide en termes d'intensité future. Toujours est-il que le centre supposé de la future tempête Isaias (ou pas), traversera l'arc antillais entre la Martinique et la Guadeloupe ces prochaines heures. Par la suite, l'évolution du phénomène dépendra de sa capacité à consolider une circulation de basse couche centrale en mer des Caraïbes, mais aussi de l'interaction possible avec les terres des grandes Antilles.

PR

ouragan

Ajouter un commentaire