20180324

L'Australie cerné par les cyclones

L'activité cyclonique dans l'hémisphère sud est soutenue dans le secteur de l'Australie. Côté océan indien MARCUS s'évacue vers le sud tout en faiblissant, côté pacifique une tempête vient d'être baptisée IRIS, et dans le golfe de Carpentarie le cyclone NORA est source d’inquiétude.

Tempête Tropicale IRIS

Quelques jours après la tempête tropicale LINDA, une nouvelle cyclogenèse s'est développée dans le même secteur, débouchant sur la tempête tropicale IRIS. Le système qui évolue actuellement au nord-ouest de la Nouvelle Calédonie devrait suivre le même parcours que la précédente tempête.

IRIS : Prévision trajectoire et intensité ©CMRS Nadi

©CMRS Nadi

Au niveau de l'intensité, l'environnement fortement cisaillé devrait empêcher une intensification significative. Selon le Centre des Cyclones de Nadi, IRIS est prévu rester une tempête tropicale modérée (cat.1 australienne), tout en s'évacuant vers le sud transitant entre l'Australie et la Nouvelle Calédonie.

Forte Tempête MARCUS

Dans l'océan indien, au large des côtes ouest australiennes, MARCUS continue son bonhomme de chemin. Après la démonstration de force des derniers jours, le système s'est fortement affaibli sous l'effet de conditions environnementales graduellement défavorables.

Le phénomène a perdu de sa superbe en évoluant sur des eaux plus fraîches et dans une zone de plus en plus cisaillée. On est loin de ce système qui avait quelques jours auparavant atteint le stade ultime de cyclone tropical très intense (cat.5 australienne) générant des rafales de 325 km/h.

MARCUS : prévision trajectoire et intensité ©TCWC Perth

©BOM-TCWC Perth

MARCUS a été rétrogradé au stade de forte tempête (cat.2 australienne) associée à des vents moyens sur 10 min de l'ordre de 100 km/h et des rafales de 150 km/h selon le dernier point du Bureau Of Meteorology. Cette cyclolyse va se poursuivre inexorablement et les restes du système devraient contourner le sud-ouest de l'Australie d'ici les prochaines 48 à 72h.

Cyclone Tropical NORA

Je termine avec le cyclone tropical NORA qui évolue actuellement dans le golfe de Carpentarie. C'est le système actuellement le plus préoccupant. Après s'être formé dans la mer d'Arafura, le météore s'est comme prévu creuser significativement tout en pénétrant le golfe. 

Avec des vents moyens sur 10 min de l'ordre de 155 km/h et des rafales en mer de 220 km/h, NORA qui est un catégorie 3 sur l'échelle australienne, n'est plus très loin du stade de cyclone tropical intense, ce qui en fait un phénomène dangereux.

NORA : Prévision trajectoire et intensité ©TCWC Darwin

©BOM - TCWC Darwin

Le météore semble avoir repris du poil de la bête ces dernières heures, après une pause de l'intensification observée en raison de conditions environnementales qui s'étaient temporairement détériorées.

Alerte en cours dans le golfe de Carpentarie

Etant donné les prévisions de trajectoire et d'intensité, NORA représente une menace pour toutes régions côtières du Queensland baignant dans le golfe de Carpentarie. La zone d'alerte (régions pouvant connaître des vents violents dans moins de 24h) s'étend de Karumba à Mapoon, incluant Weipa et Mornington Island.

PR

  • Source : CMRS de Nadi / TCWC de Darwin
  • Image d'illustration : RealEarth

Australie

Ajouter un commentaire