VOYAGEOI.COM -  TRAVAILLER AVEC CYCLONEOI -  CONTACT

Kyarr s'essouffle alors qu'une nouvelle cyclogenèse est en vue

29 Octobre 2019 : 04 UTC - L'activité cyclonique se maintient en mer d'Arabie. Kyarr qui a fait le show ces derniers jours commence à s'essouffler. À noter qu'une nouvelle cyclogenèse pourrait démarrer en deuxième partie de semaine à partir de la zone suspecte 99A située au Sud-Ouest du Sri-Lanka.

Kyarr en perte de vitesse

Cyclone kyarr and 99aL'actualité cyclonique est toujours marquée par le puissant cyclone tropical Kyarr qui évolue dans l'océan indien Nord, au niveau de la mer d'Arabie. Le système qui a fait une démonstration de puissance en devenant le premier Super Cyclone observé en mer d'Arabie depuis Gonu (2007), commence à s'essouffler. La signature satellite de Kyarr montre des signes de détérioration. L'oeil perd en définition, les sommets nuageux se réchauffent et une intrusion d'air sec semble visible sur l'imagerie vapeur d'eau. La tendance est à présent à l'affaiblissement, comme le confirme l'estimation d'intensité automatique SATCON qui suggère une perte d'intensité depuis lundi après-midi.

Concernant la trajectoire, les agences humaines (CMRS de New Delhi & JTWC) s'accordent sur le scénario futur de Kyarr. Le déplacement jusqu'à présent orienté vers le Nord-Ouest, va progressivement laisser la place à une trajectoire Ouest puis Sud-Ouest. Un atterrissage sur la péninsule Arabique est donc de moins en moins probable. Sur ce cap, le système devrait se rapprocher de Socotra et du Golfe d'Aden au cours des prochains jours.

Zone suspecte 99A

jtwc forecast kyarr- JTWC -

Dans le même temps, Kyarr poursuit son affaiblissement qui est anticipé comme rapide par New Delhi et un peu plus progressif pour le JTWC. Le niveau de menace pour les régions mentionnées ci-dessus, dépendra de l'intensité du système au delà des prochaines 48h qui est pour l'instant très incertaine.

Enfin, notons qu'une nouvelle zone suspecte numérotée 99A, pointe le bout de son nez au Sud-Ouest du Sri-Lanka. Une cyclogenèse pourrait démarrer à partir de cette activité suspecte en deuxième partie de semaine. Il y a donc une forte probabilité que l'activité cyclonique se poursuive en mer d'Arabie pendant plusieurs jours. À suivre donc...

PR

Source : CMRS New Dekhi // JTWC

bassin nord

Ajouter un commentaire