BLOGS À SUIVRE : VOYAGEOI.COM

FUNANI s'approche de Rodrigues et GELENA qui s'annonce virulent

06 Février 2019 : 17h29 - FUNANI est devenu un système à l'allure très esthétique. Sa petite soeur GENELA qui est plus compacte s'annonce particulièrement virulente.

funani et gelena

FUNANI un système esthétique

À 16h (Mascareignes) ce mercredi 6 février 2019, nous avons 2 fortes tempêtes tropicales qui évoluent simultanément à proximité des Mascareignes. À l'Est, FUNANI est toujours considérée comme une forte tempête tropicale. Si un oeil est visible au coeur de la convection principale qui s'est consolidée, l'analyse Dvorak du CMRS de la Réunion ne semble pas valider le statut de cyclone tropical à 16h. Il le sera peut-être ce soir étant donné la signature satellite du météore.

L'organisation nuageuse du système est dissymétrique. Elle présente une forte extension nuageuse matérialisée par des bandes périphériques très actives plutôt concentrées sur la partie Est du phénomène. 

FUNANI

©CIMSS

Le système est à moins de 300 km au Nord Nord-Est de Rodrigues. Il génère des rafales près de l'oeil estimées à 150 km/h en mer. Au cours des dernières 6h, FUNANI s'est déplacée vers le Sud Sud-Est à la vitesse de 11 km/h. Un début d'inflexion Est semble donc en cours, ce qui est une bonne nouvelle pour Rodrigues.

Un transit à l'Est et à une distance qui devrait être suffisamment large pour que l'île évite un impact direct se confirme point après point. Toutefois, une dégradation des conditions météorologiques, certes limitée, est en cours et devrait se poursuivre demain au moment du passage au plus près.

GENELA se renforce

Au large des côtes Nord-Est de Madagascar, GELENA continue son bonhomme de chemin. L'intensification se poursuit et le système a atteint le stade de forte tempête tropicale. Le phénomène a semble-t-il déjà commencé à faire marche arrière. Une dérive en direction du Sud-Est à la vitesse de 4 km/h a été observée ces dernières 6h.

GELENA

©CIMSS

Ce déplacement devrait progressivement s'accélérer sous l'effet des vents situés dans les couches moyennes et hautes de l'atmosphère. Sur ce cap, GELENA va évoluer dans des conditions environnementales très favorables. Qui dit conditions très favorables, dit intensification rapide. Ce système a donc le potentiel pour devenir un phénomène virulent. À moins d'une surprise, GELENA pourrait devenir un cyclone tropical intense. 

En suivant un cap Sud-Est à Est Sud-Est, le météore va dans un premier temps s'approcher de Maurice tout en restant a priori à une distance suffisamment éloignée. En revanche, Rodrigues pourrait se retrouver sur le chemin de GELENA avec un risque d'impact direct pour samedi ou dans la nuit de samedi à dimanche.

Rodrigues reste en alerte cyclonique de classe 2

En résumé, un transit à l'Est de Rodrigues par FUNANI devient très très probable. Si il faut toujours rester vigilant jusqu'au bout, un impact direct semble quasiment exclu pour l'île. Un passage à environ 150-200 km à l'Est est attendu pour demain. La dépendance mauricienne reste en alerte cyclonique de classe 2.

En revanche, GELENA qui est encore loin, représente une menace cyclonique sérieuse pour Rodrigues selon les prévisions. Un impact direct ce weekend est une hypothèse très crédible et qui reste pour le moment la plus plausible.

funani et gelena

©Météo France Océan Indien

Avec le demi-tour opéré par GELENA, tout risque cyclonique est écarté pour Madagascar. Risque également proche de zéro pour la Réunion, alors que pour sa soeur Maurice, il faudra tout de même garder un oeil sur ce système qui devrait transiter au Nord de l'île en début de weekend.

PR

Source : CMRS de la Réunion / Mauritius Meteorological Services

Soyez les premiers informés dès la formation d'un cyclone ou du déclenchement d'une alerte cyclonique dans l'océan indien en vous inscrivant

Je m'inscris

bassin sud ouest

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire