Embouteillage cyclonique dans l'atlantique Nord avec 5 systèmes en simultané

15 Septembre 2020 : 05 UTC

L'Atlantique Nord est particulièrement surchargé d'activité en ce mois de Septembre. Actuellement, pas moins de 5 systèmes évoluent en simultané sur toute la largeur du bassin cyclonique. La saison des ouragans 2020 compte 20 systèmes baptisés et il ne reste plus que Wilfred de disponible sur la liste de nom pour cette saison.

5 systèmes en simultanée dans l'atlantique Nord

Il y a embouteillage en ce moment dans l'Atlantique Nord ! En tout, 5 systèmes évoluent simultanément sur toute la largeur du bassin cyclonique (Paulette, René, Sally, Teddy et Vicky), de quoi donner du travail aux prévisionnistes cyclone du National Hurricane Hunter. De ces 5 phénomènes, 2 ont ou vont impacter les terres habitées. Tout d'abord Paulette qui a transité à proximité des Bermudes, générant des conditions cyclonique sur cet archipel britannique de l'Atlantique. Avec une intensité de 90 kt, Paulette est devenu le deuxième ouragan le plus intense de la saison. Il n'est pas exclu qu'il gagne encore légèrement en intensité ces prochaines heures selon le NHC.

Saison des ouragans 2020Le deuxième système impactant pour les terres habitées est l'ouragan Sally qui évolue dans le Golfe du Mexique. Si un atterrissage sur les côtes de la Louisiane est inéluctable, l'incertitude est encore très élevée sur le timing et la zone d'impact. L'évolution du système pour ces prochaines 36h devrait être relativement lent et hésitant. Sally est un dangereux ouragan de catégorie 2 (85 kt), générant de dangereuses conditions cycloniques près de l'oeil. De plus, il existe un risque de marée de tempête qualifié d’extrêmement dangereuse par le NHC. Un storm surge warning est en cours sur les zones côtières comprises de Port Fourchon en Louisiane à la frontière entre les comtés d'Okaloosa et Walton dans le corridor de Floride.

Si les prévisions se vérifient, Sally serait le 4e impact direct d'un ouragan pour les États-Unis continental cette saison après Hanna, Isaias et Laura selon Philip Klotzbach, spécialiste du bassin Nord Atlantique. À noter qu'il faut remonter à l'exceptionnelle saison 2005 pour retrouver trace d'autant d'impact (5 au total).

Pas de danger pour l'arc antillais

La zone comprise entre l'arc antillais et l'Afrique est également active. 2 systèmes sont actuellement sous surveillance avec les tempêtes tropicales Teddy et Vicky. Ces deux phénomènes sont sous le feu des réseaux sociaux depuis leur évolution sur le continent africain. Comme toujours, chaque système pouvant potentiellement s'approcher des petites Antilles est générateur de buzz. Toutefois, les dernières tendances semblent favorables pour les terres habitées. Concernant Vicky, la tempête n'a a priori pas le potentiel pour devenir un foudre de guerre. Les conditions environnementales ne sont pas propices à un développement majeur. En raison d'un puissant cisaillement d'altitude, Vicky ne devrait pas garder longtemps sont statut de tempête tropical.

Trajectoire saison ouragan 2020

Ensemble des solutions de trajectoire pour les différents systèmes en cours dans l'Atlantique Nord-HFIP

En revanche, Teddy a nettement plus de potentiel que sa petite soeur Vicky. En effet, la tempête devrait devenir un ouragan et pourrait approcher le statut d'ouragan majeur, même s'il subsiste une incertitude élevée sur la prévision d'intensité. Quant à la trajectoire, pas de danger pour l'arc antillais malgré tout le tapage des derniers jours. Teddy devrait suivre un déplacement Ouest Nord-Ouest puis Nord-Ouest sous l'effet d'une profonde dorsale positionnée sur l'Atlantique Central. Ce scénario va permettre aux petites Antilles de rester bien à l'écart de Teddy. Seule une trajectoire plein ouest sur la durée, aurait été dangereuse, ce qui est à présent totalement exclu.

Beaucoup de phénomènes mais un indice ACE pas si élevé que ça

Cette saison des ouragans 2020 est comme prévu très active en nombre. À ce stade, 20 systèmes ont été baptisés ce qui est très largement au-dessus de la normale. D'après le Département de Science Atmosphérique de l'Université du Colorado, la moyenne climatologique au 14 Septembre sur la période 1981/2010 est d'environ 7 systèmes baptisés. Alors que la saison n'est pas encore tout à fait terminée, il ne reste plus que Wilfred de disponible sur la liste de nom de la saison des ouragan 2020.

Cependant, malgré un nombre de phénomène significativement plus élevé que la normale, l'indice ACE (indice permettant de qualifier une saison d'active ou pas) n'est pas si élevé que cela. Toujours selon les chiffres de l'Université du Colorado, au 13 Septembre, l'indice ACE s'élève à 63 contre 53 en moyenne. Cette situation s'explique par un grand nombre de systèmes d'intensité modérée et le peu d'ouragan majeur (96 kt et +).

PR

ouragan

Ajouter un commentaire