20180304 1

DUMAZILE se renforce et devient forte tempête tropicale

Le 5e système baptisé de la saison cyclonique 2017/2018 du bassin sud-ouest de l'océan indien continue de se renforcer progressivement. DUMAZILE est à présent une forte tempête tropicale et se situait à 7h (Mascareignes) à 570 km de la Réunion et 160 km de l'île Sainte Marie.

Situation en cours

Lors du point cyclone effectué par le Centre Météorologique Régional Spécialisé de la Réunion à 7h (heure Mascareignes), DUMAZILE était localisée vers les points 17.5 Sud / 51.3 Est, soit à une distance de 570 km au nord nord-ouest de la Réunion et à environ 160 km à l'est sud-est de l'île Sainte-Marie.

Le système avait une pression centrale estimée à 986 hPa et se déplaçait en direction du sud sud-ouest à la vitesse de 17 km/h. Les vents moyens près du centre sont estimés à 0z (4h Mascareignes) excéder les 90 km/h, associées à des rafales proches des 130 km/h.

Prévision trajectoire et intensité DUMAZILE ©Météo France

La signature satellitaire de DUMAZILE s'est améliorée depuis la nuit dernière. La convection centrale qui a eu plus de mal à s'organiser que prévu, s'est consolidée pour présenter une meilleure symétrie. Le renforcement du système est évident, le stade de forte tempête tropicale est donc estimé atteint selon le CMRS de la Réunion.

Il ne reste plus beaucoup de temps, avant que la fenêtre de conditions environnementales favorables ne se referme. Le stade de cyclone tropical est toujours envisagé selon les prévisions.

Alertes cycloniques et vigilances météorologiques en cours

Le scénario des prochains jours semblent maintenant bien établit en termes de trajectoire. Après avoir longer les côtes Est de Madagascar sans jamais toucher terre, le météore bifurquera vers le sud-est à partir de lundi pour transiter entre Madagascar et la Réunion. Aucune terre habitée ne sera donc impactée directement par le cœur du phénomène et ne subira de conditions cycloniques (vents de 150 km/h). L'influence sera principalement indirecte de part et d'autre de DUMAZILE.

Du côté de Madagascar, une alerte cyclonique VERTE ayant valeur d'avis d'avertissement, est toujours en cours sur plusieurs districts de la côte Est de Madagascar. L'évolution plutôt rapprochée des côtes conduit à des conditions météorologiques perturbées dans ces secteurs. Pour les Grandes Mascareignes, c'est également un temps fortement dégradé qui impact les îles sœurs.

Etat des vigilances météorologiques à la Réunion ©Météo France

Si à Maurice il n'y a aucune alerte ni avertissement en cours au moment où j'écris ces lignes, la Réunion est toujours en Pré-Alerte cyclonique. Une vigilance fortes pluies est en vigueur pour les régions Nord, Est et Sud-Est, tandis qu'une vigilance forte houle concerne les zones côtières allant de champ borne à la pointe des aigrettes.

Montée en puissance de la dégradation pluvieuse à la Réunion

En raison de l'épisode pluvieux marqué qui concerne la Réunion et ce jusqu'à au moins mardi, le préfet recommande la plus grande vigilance et prudence. Il rappelle que toutes activités de montagne et de canyoning est vivement déconseillées jusqu’au retour à une situation normale. En aucun cas, le franchissement de ravines, de rivières ou de radiers submergés ne doit être tenté à pied ou en voiture. Enfin, le préfet engage les usagers de la route à adopter une conduite prudente et responsable en raison des fortes pluies mais aussi de la forte houle qui pourrait impacter la route du littoral. A noter que le pic de la dégradation pluvieuse est attendu pour lundi à l'île de la Réunion, avec une montée en puissance durant cette journée de dimanche.

Adapter sa conduite par temps de pluie

Chaussée glissante, adhérence des pneus et visibilité réduites doivent inciter à la plus grande prudence. Pour plus de sécurité, il faut réduire sa vitesse, augmenter la distance de sécurité avec le véhicule qui précède et allumer ses feux de croisement.

Voici un rappel sur les règles de sécurité à respecter pour conduire prudemment sous la pluie :

  • Réduisez votre vitesse, sur chaussées séparées de 110 à 100 km/h, sur les routes de 90 à 80 km/h, en agglomération la vitesse reste limitée à 50 km/h.
  • Lorsque la visibilité est réduite à 50 m à cause d’une forte pluie ou du brouillard, ne roulez pas au-delà de 50 km/h.
  • Allumez les feux de croisement et les feux de brouillard avant en cas de forte pluie. En revanche, il est interdit d’utiliser les feux de brouillard arrière.
  • Augmentez les distances de sécurité, un espacement de 3 secondes entre votre véhicule et celui qui vous précède garantit un arrêt sans risque en cas de problème.
  • Aérez l’habitacle pour éviter la formation de buée sur vos vitres.
  • Éviter de surprendre les autres usagers. Pour cela, il est recommandé de ne pas ralentir brusquement et de préciser suffisamment à l’avance ses intentions via le clignotant en cas de changement de direction.
  • Contrôlez régulièrement l’état des balais d’essuie-glaces (état et propreté des lames), des pneumatiques (usure, état et pression) et de l’éclairage.

Focus sur l’aquaplaning : un danger invisible mais bien réel :

L’aquaplaning correspond à la perte de contact avec la surface de la route, causée par l’infiltration de l’eau entre les pneus et la route, sans pouvoir être évacuée. Ce phénomène qui survient en cas de conduite sous la pluie peut provoquer la perte de contrôle du véhicule.

PR

Source : CMRS de la Réunion / Préfecture de la Réunion

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire