Cebile illustration 2

CEBILE est devenu le 2e cyclone tropical intense de la saison

Baptisé hier par les services météorologiques de Maurice, CEBILE n'a pas perdu de temps pour devenir cyclone tropical intense en moins de 24h. Après un retard à l'allumage, la saison cyclonique 2017/2018 s'est bien rattrapée grâce à un mois de janvier hyper actif.

Intensification rapide

CEBILE est le 4e système baptisé de cette saison cyclonique 2017/2018 à avoir évolué dans le bassin sud-ouest de l'océan indien. On pourrait qualifier ce système d'impatient. Dépression Tropicale samedi et cyclone tropical intense moins de 24h après avoir été baptisé dans la nuit de samedi à dimanche. Ce départ canon a fait de ce phénomène le 4e cyclone tropical de cette saison. L'amorce du déplacement en direction du Sud-Ouest lui a été bénéfique, permettant au système de moins souffrir du cisaillement.

Image haute définition du cyclone tropical intense CEBILE (NASA)

image haute définition du cyclone tropical intense CEBILE (NASA)

Les conditions environnementales sont actuellement favorables et ont permis au météore de devenir conformément aux prévisions cyclone tropical intense. Une bonne divergence, matérialisée par la mise en place de plusieurs canaux d'évacuation et la baisse du cisaillement ont été les atouts qui ont fait de CEBILE le deuxième cyclone tropical intense de la saison. 

Pas de danger pour les terres habitées

La trajectoire future de CEBILE est assez bien cernée. Après un déplacement vers le Sud-Ouest puis un redressement Ouest Sud-Ouest voire Ouest Nord-Ouest, le cyclone devrait ralentir puis changer radicalement de trajectoire en deuxième partie de semaine prochaine. Le timing et l'ampleur de ce changement de cap sont encore mal définis, et devra être affiné au cours des jours qui viennent.

Prévisions de trajectoire et intensité du cyclone tropical intense CEBILE ce 28/01/2018 à 12z (MétéoFrance)

Prévisions de trajectoire et intensité du cyclone tropical intense CEBILE ce 28/01/2018 à 12z (MétéoFrance)

Néanmoins, on peut déjà dire que tout cela se passera bien à l'Est de la longitude 70E et que CEBILE restera (très) loin des terres habitées. Ce système n'aura donc aucune influence sur les îles.

Un moi de janvier intense

Alors que la saison cyclonique fut étonnamment silencieuse jusqu'à la fin d'année 2017, la situation se modifia totalement dès le début du mois de janvier. On passe d'une situation de totale léthargie, à une activité cyclonique soutenue. Le contraste est d'autant plus marquant que le bassin sud-ouest de l'océan indien nous avait habitué ces dernières années à des saisons faiblement actives. Avec 4 systèmes baptisés plus une Dépression Tropicale, le seul mois de janvier 2018 a vu quasiment autant de système que toute la saison 2016/2017 (6 systèmes baptisés).

En plus d'une activité soutenue, caractérisée par l'enchaînement de plusieurs cyclogenèses abouties sur une période courte, la capacité des systèmes à atteindre le stade cyclonique sans contrainte est particulièrement remarquable. Sur les 4 systèmes baptisés, les 4 ont atteint le stade de cyclone tropical, dont 2 cyclones intenses (BERGUITTA & CEBILE). Cette activité se maintiendra t-elle pour le reste de la saison? Difficile à dire. Une première pause devrait avoir lieu à l'arrière de l'épisode CEBILE et qui pourrait se prolonger jusqu'à la mi-février. 

PR

Source : Météo France Océan Indien / IMD

 

E-mail

bassin sud ouest

Ajouter un commentaire