Bye bye 2017/2018, bonjour 2018/2019

Le bassin sud-ouest de l'océan indien a basculé dans l'année cyclonique 2018/2019 le dimanche 1er juillet 2018. Désormais, c'est la liste des noms de cyclone 2018/2019 qui sera utilisée pour une saison cyclonique qui s'annonce relativement intéressante à suivre pour plusieurs raisons. Explications.

Le premier système baptisé de 2018/2019 se nommera ALCIDE

Depuis ce dimanche 1er juillet 2018, l'hémisphère sud est entré dans l'année cyclonique 2018/2019. Attention à ne pas confondre avec la saison cyclonique qui elle s'étend plus ou moins de novembre à avril, alors que l'année cyclonique va du 1er juillet au 30 juin de l'année suivante. Concrètement, cela signifie qu'à partir de maintenant, tous les systèmes qui atteindront au minimum le stade de tempête tropicale modérée, seront baptisés à partir de la liste des noms 2018/2019. 

Nom cyclone saison cyclonique 2018/2019 ©OMM

Nom des cyclones des saisons 2017/2018-2018/2019-2019/2020 ©OMM

Cette précision est loin d'être anodine. Il faut savoir que des systèmes peuvent se former tout au long de l'année, y compris en dehors de la période cyclonique dite officielle. L'exemple le plus récent et le plus significatif de ces cyclogenèses hors saison, est la forte tempête ABELA qui a évolué durant le mois de juillet 2016, en plein cœur de l'hiver austral.

Une saison cyclonique 2018/2019 intéressante à suivre

La saison cyclonique 2018/2019 est donc théoriquement relativement loin, avec encore au mois 5 mois d'attente avant le retour de l'été austral. Néanmoins, celle-ci s'annonce plutôt intéressante à suivre. Plusieurs expérimentations menées par le Laboratoire de l'Atmosphère et des Cyclones de la Réunion (LACy) dans le cadre du projet RenovRisk, sont prévues lors de la prochaine saison cyclonique.

Le développement de nouveaux moyens d'observations des cyclones tropicaux du bassin sud-ouest de l'océan indien est l'objectif de ce vaste et ambitieux projet. L'affrètement d'un des célèbres avions des chasseurs de cyclones américains fait partie de ces expérimentations, qui pourrait rendre la saison 2018/2019 excitante. On croise les doigts pour que ce projet "Hurricane Hunter" aboutisse.

Enfin, la prochaine saison pourrait également voir des changements à l'île de la Réunion concernant son système d'alerte cyclonique. La saison 2017/2018 a montré que des réajustements étaient nécessaires, afin de prendre en compte d'autres paramètres que la seule force des vents dans le processus de déclenchement des alertes. Des discussions et consultations sont en cours et des retours devraient avoir lieu bientôt sur ce sujet.

PR

Image d'illustration : Cyclone Tropical Intense DUMAZILE

Changement dans la procédure d'établissement de la liste des noms des cyclones

Lors du dernier comité des cyclones tropicaux du sud-ouest de l'océan indien qui s'était déroulé en septembre 2017 aux Seychelles, il a été décidé des modifications dans l'établissement de la liste des noms pour les saisons cycloniques futures. il a été acté lors de cette 22e cession, que seuls les noms qui auront été utilisés de 2016 à 2019, seront remplacés pour les saisons ultérieures par des nouveaux noms proposés par les pays membres et jamais utilisés. C'est donc le cas pour la saison 2019/2020, où on peut voir que la liste est composée des noms de la saison 2016/2017 non utilisés. Les 6 premiers noms initiaux (ABELA, BRANSBY, CARLOS, DINEO, ENAWO et FERNANDO) sont remplacés par AMBALI, BELNA, CALVINIA, DIANE, ESAMI et FRANCISCO pour la liste 2019/2020.

bassin sud ouest

Commentaires

  • Stefan Mertes
    Hi, sorry i speak english only, but your information is great and well presented.
    i show cyclone informations too, but in english only.
  • patrabeson
    Hello! Thank for this comment. Your site it's superbe! You live in indian ocean?

Ajouter un commentaire