Carlos 2017

6 à 8 baptêmes pour la saison cyclonique 2017/2018 selon Maurice

Le service météorologique de Maurice (MMS) vient de publier ses tendances saisonnières pour la période estivale 2017/2018. Selon le MMS la saison des pluies pourrait être légèrement retardée et le nombre de tempêtes tropicales baptisées inférieur à la moyenne.

Des températures légèrement supérieures à la moyenne

Pendant la majeure partie de l'été 2017/2018, l'agence météorologique de Maurice s'attend à des températures moyennes pour Maurice et Rodrigues légèrement supérieure à la normale. Certains jours à l'île Maurice, ces températures dépasseront la moyenne mensuelle de plus de deux degrés Celsius dans divers endroits prévient le MMS. Les températures maximales pourraient atteindre les 35 degrés Celsius à Port-Louis et dans certaines régions côtières durant le cœur de l'été (Janvier à Mars). À Rodrigues, les températures maximales devraient atteindre 32 degrés Celsius le long des zones côtières à certaines occasions. Pour St Brandon et Agalega les températures seront proches de la normale, atteignant respectivement 31 et 32 ​​degrés Celsius. Le communiqué rappelle que durant l'été austral, des périodes de fortes chaleurs sur plusieurs jours associées à une humidité élevée et à un vent léger sont susceptibles de provoquer des conditions torrides entraînant une gêne sévère. De telles conditions peuvent se produire de janvier à mars 2018.

Le début de la saison des pluies fin décembre

Le début de la saison des pluies devrait être légèrement retardé et devrait se produire au cours de la deuxième quinzaine de décembre à Maurice et à Rodrigues selon le MMS. Les précipitations cumulées sur l'île Maurice pourraient être proches de la normale avec environ 1350 mm pour l'ensemble de la saison. Cependant, les précipitations sur Rodrigues seront légèrement inférieures à la normale avec environ 550 mm. Pour Agalega et St Brandon, les cumuls totaux de la saison seront proches de la normale avec environ 1200 mm et 700 mm, respectivement. Les prévisionnistes préviennent que les conditions atmosphériques de janvier à mars favorisent la survenue d'événements météorologiques extrêmes tels que des pluies torrentielles, des crues soudaines, des vagues de chaleur et des orages violents. Si cette mise en garde peut paraître redondante pour les populations locales, elle pourrait en revanche s'avérer utile notamment pour les touristes provenant de pays extérieurs à l'océan indien, et non familiarisés aux conditions potentiellement extrêmes de l'été austral sur les Mascareignes.

Le premier baptême vers la fin décembre?

Selon le MMS, il est probable qu'il y ait 6 à 8 tempêtes baptisés sur le bassin du sud-ouest de l'océan Indien au cours de l'été alors que la moyenne saisonnière est d'environ 9 systèmes baptisés. D'après l'agence météorologique mauricienne la zone de cyclogénèse privilégiée cette saison serait l'ouest de Diego Garcia et Le premier système nommée à la fin décembre 2017. Pour rappel, la saison cyclonique officielle pour la république de Maurice va du 1er novembre 2017 au 15 mai 2018. C'est le centre des cyclones de la Réunion qui clôturera la valse des prévisions saisonnières. En tant que centre météorologique officiel chargé de la veille cyclonique pour le bassin sud-ouest de l'océan indien, les prévisions de la Réunion sont attendues avec beaucoup d'attention. Celles-ci devraient intervenir à la mi-novembre.

PR

  • Source : Mauritius Meteorological Services - Bulletin complet (en anglais)
  • Image d'illustration : Tempête Tropicale CARLOS (NASA)

Prévision saison cyclonique 2017/2018